Et si Facebook avait profité de ses acquisitions pour écraser une concurrence potentielle ? La FTC s'interroge

Alexandre Boero Contributeur
02 août 2019 à 07h30
0
Facebook

Le régulateur américain enquête sur les acquisitions d'Instagram et de WhatsApp par Facebook. Le géant est soupçonné d'avoir voulu étouffer ses rivaux potentiels.

Plus que jamais, Facebook est en ligne de mire de la Federal Trade Commission (FTC), la Commission fédérale du commerce des États-Unis. L'autorité vient déjà d'officialiser l'amende record de 5 milliards de dollars adressée au réseau social, accusé d'avoir mal protégé les données personnelles de ses utilisateurs. Mais elle ne s'arrête pas là, puisqu'elle soupçonnerait désormais Facebook d'acquisitions douteuses anticoncurrentielles.

La FTC interroge les fondateurs des sociétés tombées dans le giron de Facebook

Après les données des utilisateurs et les manquements à son obligation de protection de la vie privée, Facebook se retrouve de nouveau sous la menace d'une enquête de la FTC. La Commission souhaite savoir si la société de Mark Zuckerberg a, à un moment donné, pu profiter de certaines opérations économiques, comme des rachats d'autres firmes, pour étouffer la concurrence.


La FTC a déjà avancé dans ses recherches en questionnant les fondateurs des sociétés rachetées par Facebook dans le passé. Il y a du boulot, puisque le géant des réseaux sociaux a opéré une cinquantaine d'acquisitions sur les quinze dernières années.

Des rachats qui posent question

Deux opérations en particulier sont, on l'imagine, dans le viseur du régulateur américain : à commencer par celle d'Instagram, finalisée en 2012 au prix d'un milliard de dollars. À l'époque, « Insta » ne pesait pas le même poids qu'aujourd'hui et ne comptait que 30 millions d'utilisateurs lors du rachat. Aujourd'hui, le réseau social compte un milliard d'abonnés. Même chose pour WhatsApp (1,5 milliard d'utilisateurs), qui fut racheté pour 19 milliards de dollars deux ans après, en 2014.


Ce volet des acquisitions serait évidemment très important dans l'enquête pour pratiques anticoncurrentielles que la Commission mène sur Facebook, puisqu'elle se demande si les différents rachats ont pu priver les consommateurs de certains avantages et opportunités.

Source : The Wall Street Journal
Modifié le 02/08/2019 à 09h03
9 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top