Antitrust : la FTC fait aussi peser la menace d'une enquête sur Facebook

Alexandre Boero Contributeur
05 juin 2019 à 06h19
0
Facebook

Après Google, Amazon et Apple, les autorités américaines ont aussi ciblé Facebook, qui se retrouve en ligne de mire. Pourquoi un tel revirement ?

Les autorités de l'oncle Sam ont réussi le quatre à la suite. Quatre des plus grandes entreprises mondiales du secteur du numérique, Google, Amazon, Apple et Facebook, sont désormais officiellement des cibles des autorités répressives et des législateurs américains, qui se préparent peut-être à lancer de vastes enquêtes antitrust.

Les potentielles enquêtes affolent les investisseurs

La perspective d'une enquête sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles a en tout cas provoqué la panique chez les investisseurs. Lundi 3 juin, le cours de l'action Facebook a plongé de 7,51 % en clôture, à 164 dollars, l'un de ses plus bas niveaux depuis le début de l'année. En une journée, la société de Mark Zuckerberg a perdu plusieurs dizaines de milliards de dollars.



Dans les faits, la Commission fédérale du commerce (Federal Trade Commission ou FTC) a désormais le pouvoir et l'autorité pour enquêter sur Facebook et Amazon, alors que Google et Apple tombent sous l'autorité du département américain de la Justice. Des tâches bien réparties qui soulèvent une question : pourquoi ne pas avoir agi plus tôt ?



Les autorités veulent prendre les choses en main

Car le comportement des autorités envers les géants du numérique est en train de changer radicalement. Alors que l'Europe s'active depuis plusieurs années, Google peut en témoigner, les États-Unis ont été relativement discrets et peu inoffensifs envers leurs sociétés, le patriotisme américain n'étant sans doute pas étranger à cela.

« L'Internet ouvert a apporté d'énormes avantages aux Américains », évoque un porte-parole de l'élu démocrate Jerrold Nadler, Président du Comité judiciaire. « Mais il est de plus en plus évident qu'une poignée de contrôleurs d'accès est venue prendre le contrôle des principales artères du commerce en ligne, du contenu et des communications ». Ce à quoi les autorités sont déterminées à mettre fin. Si elles parviennent à résister à la force du lobbying...

Source : The Wall Street Journal
Modifié le 03/07/2019 à 11h21
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top