Antitrust Google et Amazon : les deux géants vont être étroitement surveillés aux États-Unis

Alexandre Boero Contributeur
03 juin 2019 à 14h43
0
Google Amazon

Le ministère de la Justice américain va étudier de très près les pratiques de la firme de Moutain View, tandis que la Commission fédérale du commerce de l'oncle Sam scrutera celles de la société de Jeff Bezos.

Les autorités américaines, peut-être un peu dépassées par l'ampleur de Google et Amazon, ont décidé de scinder en deux la surveillance des deux géants pour mener des investigations plus efficaces à leur encontre, et sans doute pour lancer, à terme, des enquêtes antitrust à leur encontre. Le ministère de la Justice américain sera ainsi chargé de surveiller Google, alors que les pratiques d'Amazon seront étudiées par la Commission fédérale du commerce, la fameuse FTC (Federal Trade Commission), selon des sources confidentielles relayées par le Washington Post.

Après l'UE, les USA veulent prendre les choses en main

Du côté de l'Union européenne, Google a été condamné à plusieurs reprises ces dernières années, la dernière fois en mars 2019 avec une amende de 1,5 milliard de dollars, pour avoir abusé de la position dominante de sa régie publicitaire AdSense. Amazon est aussi sous le coup d'une enquête européenne depuis plusieurs mois.

Aux États-Unis, les deux firmes n'étaient jusque-là pas vraiment menacées. Cependant, la pression imposée par de nouveaux membres démocrates et républicains du Capitole semble avoir été suffisamment forte pour pousser les régulateurs à prendre cette décision radicale.

Un changement de comportement face aux géants du numérique

Les élus américains redoutent en effet que Google et Amazon ne concentrent trop de pouvoir entre leurs mains et se livrent à des pratiques anticoncurrentielles sur leurs marchés, en empêchant notamment toute concurrence. Déjà cette année, la FTC avait fait un premier pas important vers un contrôle plus poussé, en mettant en place un groupe de travail spécial, animé par la mission de surveiller les acteurs du monde technologique.

Même les potentiels futurs candidats à la Maison-Blanche ont placé les mastodontes du numérique dans leur viseur pour en faire, carrément, un axe de campagne des élections américaines de 2020. C'est le cas d'Elizabeth Warren, qui affirme depuis de longues semaines vouloir démanteler les GAFA.

Source : The Washington Post
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top