Antitrust Google et Amazon : les deux géants vont être étroitement surveillés aux États-Unis

Alexandre Boero Contributeur
03 juin 2019 à 14h43
Google Amazon

Le ministère de la Justice américain va étudier de très près les pratiques de la firme de Moutain View, tandis que la Commission fédérale du commerce de l'oncle Sam scrutera celles de la société de Jeff Bezos.

Les autorités américaines, peut-être un peu dépassées par l'ampleur de Google et Amazon, ont décidé de scinder en deux la surveillance des deux géants pour mener des investigations plus efficaces à leur encontre, et sans doute pour lancer, à terme, des enquêtes antitrust à leur encontre. Le ministère de la Justice américain sera ainsi chargé de surveiller Google, alors que les pratiques d'Amazon seront étudiées par la Commission fédérale du commerce, la fameuse FTC (Federal Trade Commission), selon des sources confidentielles relayées par le Washington Post.

Après l'UE, les USA veulent prendre les choses en main


Du côté de l'Union européenne, Google a été condamné à plusieurs reprises ces dernières années, la dernière fois en mars 2019 avec une amende de 1,5 milliard de dollars, pour avoir abusé de la position dominante de sa régie publicitaire AdSense. Amazon est aussi sous le coup d'une enquête européenne depuis plusieurs mois.

Aux États-Unis, les deux firmes n'étaient jusque-là pas vraiment menacées. Cependant, la pression imposée par de nouveaux membres démocrates et républicains du Capitole semble avoir été suffisamment forte pour pousser les régulateurs à prendre cette décision radicale.

Un changement de comportement face aux géants du numérique


Les élus américains redoutent en effet que Google et Amazon ne concentrent trop de pouvoir entre leurs mains et se livrent à des pratiques anticoncurrentielles sur leurs marchés, en empêchant notamment toute concurrence. Déjà cette année, la FTC avait fait un premier pas important vers un contrôle plus poussé, en mettant en place un groupe de travail spécial, animé par la mission de surveiller les acteurs du monde technologique.

Même les potentiels futurs candidats à la Maison-Blanche ont placé les mastodontes du numérique dans leur viseur pour en faire, carrément, un axe de campagne des élections américaines de 2020. C'est le cas d'Elizabeth Warren, qui affirme depuis de longues semaines vouloir démanteler les GAFA.

Source : The Washington Post
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top