Chaud ! Candidate démocrate à la Maison-Blanche, Elizabeth Warren veut "briser" les GAFA

12 mars 2019 à 11h10
14
Elisabeth Warren
Kelly Bell / Shutterstock.com

La sénatrice démocrate de 69 ans, qui participe à la course à la présidence américaine de 2020, veut empêcher les mastodontes du numérique de vendre leurs produits sur leurs propres plateformes.

Sénatrice dans le Massachusetts et Vice-présidente du groupe démocrate de la chambre haute du Congrès américain, Elizabeth Warren est une spécialiste des questions économiques, elle qui fut Conseillère spéciale au secrétaire du Trésor des USA sous la présidence Obama. Ancienne professeur de droit, elle milite depuis des années en faveur de la régulation des marchés financiers. Aujourd'hui, elle s'attaque aux Gafa, qu'elle veut démanteler.

Les entreprises qui génèrent plus de 25 milliards de dollars par an concernées

Dans les sondages, Elizabeth Warren est encore derrière ses concurrents Joe Biden et Bernie Sanders, avec 7 % des suffrages selon les dernières estimations de Morning Consult. Cependant, elle s'illustre de plus en plus dans cette primaire présidentielle du Parti démocrate.

La native d'Oklahoma City accuse les géants que sont Google, Facebook, Apple et Amazon d'utiliser leurs propres ressources pour établir un marché à leur guise de façon à éteindre la concurrence. Ainsi, elle souhaite que toutes les entreprises présentes sur un marché, en bourse ou en ligne, dont le chiffre d'affaires annuel dépasse les 25 milliards de dollars, soient désignées comme étant des « utilitaires de plateformes ».

Les géants du numérique perdraient la double casquette

En somme, Elizabeth Warren veut interdire aux sociétés concernées d'utiliser leurs plateformes pour y vendre leurs produits. Cela signifie qu'un géant comme Amazon ne pourrait plus proposer de produits Amazon Basics sur sa Marketplace, que Google ne pourrait plus faire figurer son enceinte Home, ses lunettes Glass et ses autres produits dans Google Search, ou qu'Apple ne pourrait plus distribuer ses propres applications sur l'App Store.

Les géants du numérique ne pourraient donc plus jouir de leur double casquette. Si un tel projet venait un jour à être adopté, il constituerait de loin l'argument répressif le plus puissant de la politique américaine antitrust.

Une amende dissuasive de 5 % sur le CA annuel proposée par Warren

Pour dissuader les éventuels réfractaires violant ces exigences, Warren voudraient faire « payer une amende de 5 % du chiffre d'affaires annuel ». De quoi faire de sérieux dégâts... Pour cela, la sénatrice souhaite que les régulateurs fédéraux, les procureurs et les usagers ou entreprises lésés bénéficient d'un droit à poursuivre toute entreprise qui enfreindrait la réglementation.

Elizabeth Warren veut que les plus petites entreprises puissent vendre leurs produits sur Amazon sans redouter que le géant du e-commerce ne les dirige vers la faillite, que Google ne rétrograde plus ses concurrents dans Google Search, et que Facebook soit totalement dissocié de WhatsApp et Instagram. « Nous pouvons y arriver. Nous pouvons faire de grands changements structurels. Mais il va falloir un mouvement populaire, et ça commence maintenant », lance la sénatrice.

Modifié le 12/03/2019 à 11h24
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
0
jedi1973
Empecher des entreprises de vendre leurs propres produits sur leurs propres plateformes qu’il sont entierement financés !!!??? C’est comme si Boulanger ne pourrait plus vendre des produits EssentielB !!! Ca ressemble a une belle promesse sans lendemain, tout comme notre Sego nationnale, reine des annonces irrealiste et grossiere !!! Les americains se mettraient des batons dans les roues eux memes ??? Irrealiste dans le contexte actuelle !!!
megadub
Oui et Hamon candidat à la candidature présidentielle voulait un revenu universel… bon, c’est bien gentil ces propositions mais tout le monde sait que ça n’a aucune chance d’aboutir… déjà, elle ne sera probablement pas candidate des démocrates au bout du compte.
Alexol
J’ai du mal à comprendre pourquoi empêcher ces entreprises de vendre leurs propres produits … ?<br /> Si ça marche bien, c’est pas à cause d’eux, mais des consommateurs qui ont choisi ces plateformes plutôt qu’un petit commerçant…?
tmtisfree
L’intérêt est juste du marketing électoraliste. La brave (et vieille) femme est débordée sur son extrême gauche par une jeune prétendante hennissante (AOC) dont la dernière saillie plus outrancière que jamais (New Green Deal) monopolise l’intelligentsia et les merdias gauchistes US.<br /> Comme chez tous les étatistes économiquement ignares les seules options idéologiques sont de taxer/dépenser/réguler toujours plus, rien d’étonnant dans l’escalade. Trump peut dormir sur ces 2 oreilles.
inconnu_de_passage
Le problème c’est pas le concept de plateforme (les petits commerçants peuvent vendre leurs produits sur Amazon Marketplace par exemple), le problème exposé c’est plutôt de la concurrence déloyale au sein de la plateforme en utilisant une position de force.<br /> Si un utilisateur veut acheter un produit assez basique, il fait sa recherche sur Amazon.<br /> Parmi les différents résultats, il y a des objets Amazon Basic et d’autres marques. Les objets Amazon Basic ont un prix plutôt attractif vu qu’Amazon fait plus de marge dessus et peut donc baisser les prix par rapport à des grands marques. Il y a parfois des produits moins chers, mais c’est des marques inconnues qui inspirent pas trop confiance, alors que “Amazon Basic”, mais en sachant que c’est du noname chinois rebadgé, ça inspire confiance vu qu’Amazon mets un peu sa réputation en jeu (en vrai pas trop, mais ça donne l’impression quand même).<br /> Du coup, naturellement c’est des produits bien placés niveau tarifs, mais en plus Amazon pourrait être tenté de les mettre plus en avant dans les résultats de recherche, vu qu’il marge mieux dessus.<br /> Et pour reprendre l’exemple de Boulanger/EssentielB cité plus haut, j’y ai fait un stage ouvrier il y a quelques années, les vendeurs ont des plus grosses commissions sur la marque EssentielB pour les encourager à en vendre plus au détriment des autres marques, donc le même principe peut s’appliquer à la vente en ligne.
ZeMM
Petit détail : GAFAM au lieu de GAFA. On a tendance à oublier Microsoft dans le lot alors qu’il en fait bien parti.
Alexol
Tout comme on place les produits Carrefour au milieu (en hauteur) des rayons Carrefour.<br /> Ok je comprends cela, il faut pas mettre en avant ses produits au détriment des autres.<br /> Mais je pense pas qu’il faille une loi pour cela. Les producteurs des autres produits n’ont qu’a boycotter Amazon ou cie.
inconnu_de_passage
Il y a 3 problèmes avec le boycott.<br /> Ça marche que si tu arrives à être assez nombreux à le faire pour que ça impacte les grosses plateformes.<br /> Pendant que tu ne vends pas ton produit à Amazon, des concurrents qui ont une vision à court terme pourraient être tentés d’essayer d’occuper le marché au lieu de soutenir le boycott, donc c’est très difficile de mener à bien le point 1).<br /> En tant que client, boycotter un produit/marque/plateforme, ça implique souvent d’acheter un produit alternatif ou se priver d’un produit non indispensable. En tant que vendeur, boycotter la plateforme sur laquelle tu fais X% de tes ventes, ça revient surtout à tailler à la hache dans ton chiffre d’affaire et ça vas être dur de convaincre les clients d’acheter ton produit sur une autre plateforme. Quand tu fais 90% de tes ventes sur le marketplace Amazon, on peut clairement dire qu’Amazon te tient par les couilles.<br />
Zourbon
vous ne devez pas savoir que les deux partis aux usa sont exactement les mêmes avec les mêmes voleurs des deux cotés.<br /> Ils ne sont là que pour l’illusion d’un choix, même pas d’une démocratie.<br /> Ce pays prone le capitalisme , interdit le socialisme mais maintenant que des grands groupes se voient en danger par rapport à Amazon , ces groupes ultra capitalistes demandent d’être protégés.<br /> A la limite rien n’oblige même amazon de vendre autre chose que leurs propres produits.<br /> C’est toujours la même histoire des gens en place , bien établis, qui bloquent toute évolution tout en pronant la concurrence.<br /> De plus les gens achètent les produits amazon parce qu’ils ont un bon rapport qualité/prix, aux autres fabricants de faire de même.<br /> Il y a des entreprises qui vendent des cables hdmi à 300€ et pourtant ils ne sont pas meilleurs que ceux à 10€.<br /> Doit on interdire la vente de cable à 10€ ?<br /> En fait cette brave dame veut interdire la concurrence.<br /> Donc l’inverse de ce qu’elle prétend.<br /> Moi j’aime bien Trump, c’est encore le plus marrant et le moins faux cul de tout cet establishment.
carinae
disons que selon le point de vu ca peut etre pris pour de la concurrence deloyale. Le coeur de metier d’Amazon ou Google s’est bien de mettre a disposition une plateforme de vente en ligne ou un moteur de recherche. Au vu de leur position dominante sur leur coeur de metier ces entreprises peuvent se diversifier et du coup … favoriser leurs propres produits sur leur propre plateforme … et comme j’imagine que les autres entreprises qui vendent au travers des ces platerformes doivent payer une petite contribution … ben la situation ne devient plus du tout equitable …et personne ne peut rien dire si ces entreprises privilegient leurs produits au detriments des autres … il y a donc une situation de biais … non prevue au depart et qui malheureusement ne fait que s’entretenir.<br /> Ca me fait penser un peu a Microsoft qui a la fin des années 90 a volé au secours d’Apple pour eviter de se retrouver en situation de monopole. …<br /> Aprés est-ce que cela est faisable … ca s’est une autre histoire … un peu comme si on demandait a une grande enseigne de distribution de ne pas mettre en avant ses propres produits …
kroman
Si elle passe les primaires, Trump est tranquille pour un second mandat ! Ceux qui ont l’argent ont le pouvoir…
Blues_Blanche
Quand des entreprises trustent autant de marchés, il n’y a plus de concurrence loyale. Ce n’est pas possible pour une fourmi de boycotter un géant. Il faut agir. On voit déjà bien comment les gafa agissent face aux états, alors devant un petit concurrent…
BadGoy
du meilleur (((allie)))
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Bon plan : Asus Zenfone Max Pro M1 à 174,30€ au lieu de 279,99€
Harry Potter : Wizards Unite, les préinscriptions sont ouvertes !
Le prochain long métrage inspiré du jeu vidéo DOOM dévoile ses premières images
Propos haineux : voici le contenu de la proposition de loi déposée à l'Assemblée nationale
🔥 Bon Plan du Web : les 5 promos Amazon du jour !
Samsung dépose un brevet de téléviseur 100% sans câble
⚡️ Bon plan : Smart TV LED UHD 4K LG 55UK6200 139 cm (55
NVIDIA : fin de support annoncée pour 3D Vision et les GPUs Kepler pour Notebooks
Un jeu de rôle
Flickr : les photos sous Creative Commons ne seront pas supprimées
Haut de page