Contenus haineux : Facebook condamné à 2 millions d'euros d'amende en Allemagne

Alexandre Boero Contributeur
03 juillet 2019 à 18h35
0
Facebook

Les autorités allemandes reprochent au réseau social de ne pas avoir été assez transparent s'agissant de la suppression des contenus prônant la haine.

Cela fait désormais un an et demi que la loi sur les contenus illégaux publiés sur les réseaux sociaux est en vigueur en Allemagne. Jusqu'à maintenant, celle-ci n'avait fait aucune « victime. » Ce n'est désormais plus le cas puisque la justice allemande a infligé à Facebook, mardi 2 juillet, une amende de 2 millions d'euros. Le réseau social au pouce levé devient ainsi le premier à être épinglé par le texte. Pas nécessairement un honneur, lorsqu'on décortique le pourquoi du comment.



Le manque de transparence de Facebook

La justice allemande reproche à Facebook de ne pas avoir justement communiqué le nombre de contenus illégaux que la société supprime sur sa plateforme. Ce qui est vu comme une sous-dénonciation et un manque de transparence évident constitue manifestement une violation de la loi sur l'amélioration de l'application du droit dans les réseaux sociaux, la NetzDG.



Le texte impose aux réseaux sociaux de signaler le nombre de plaintes reçues pour les contenus illégaux. Ce principe général est accompagné d'une obligation de supprimer sous 24 heures les messages signalés à caractère haineux, diffamatoire ou promouvant des fake news, et de publier, deux fois par an, un recueil des contenus effacés et les raisons qui ont poussé la modération à les supprimer.

Trop peu de plaintes rapportées

Pour l'Office fédéral de la justice d'outre-Rhin, en ne regroupant que certaines catégories de plaintes, Facebook a dressé une image faussée de la situation et de l'ampleur des contenus haineux postés sur sa plateforme. Le réseau social a ainsi annoncé avoir traité 1 048 plaintes au second semestre 2018 en Allemagne. En comparaison, Twitter pointe à plus de 520 000 sur l'année entière, alors que le réseau social à l'oiseau bleu ne draine pas la même activité.

Alors que Facebook essaie de redorer péniblement son blason depuis plusieurs mois, la société n'est pas aidée par cette amende et entend se réserver le droit d'interjeter appel de la décision des autorités allemandes, une fois le dossier clairement étudié. Pour l'instant, Facebook se défend en affirmant que la loi allemande « manque de clarté ».

Source : Reuters
Modifié le 05/09/2019 à 20h56
9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top