Facebook attaque quatre sociétés chinoises en justice accusées d'avoir vendu des faux comptes

04 mars 2019 à 18h26
0
Facebook piratage

Le réseau social a décidé de porter plainte contre plusieurs entreprises de l'Empire du Milieu pour avoir marchandé des faux comptes, mais aussi des likes et des abonnés sur différentes plates-formes, Facebook et Instagram en tête.

Las de certaines pratiques, Facebook a fait le choix de sévir contre celles et ceux qui marchandent des activités sur sa plateforme. Le 1er mars 2019, la société de Mark Zuckerberg a annoncé avoir saisi la justice américaine pour les agissements de quatre entreprises et trois personnes basées en Chine. Facebook les accuse d'avoir encouragé la vente de faux comptes, de « j'aime » et d'abonnés supplémentaires.

Des fraudes répandues parmi les plus grosses plateformes numériques

Facebook a précisé que les fraudeurs sévissaient non seulement sur deux de ses réseaux sociaux (Facebook et Instagram) mais aussi sur d'autres plateformes, parmi lesquelles Amazon, Twitter, LinkedIn, Google et Apple. Les accusés seraient des fabricants de matériels électronique et informatique, et des fournisseurs de logiciels et de services de publicité en ligne.

Les quatre sociétés, Xiu Network Science and Technology Company, Xiu Feishu Science and Technology Company, Xiufei Book Technology Co., et Home Network (Fujian) Technology Co, ainsi que les trois autres individus, auraient « exploité une série de sites web promouvant la vente de faux comptes (en utilisant par exemple de faux noms) et de comptes non authentiques », selon la plainte.

Facebook supprime des comptes grâce à l'IA

Dans le document déposé au tribunal fédéral américain, Facebook indique avoir fait appel à l'intelligence artificielle pour désactiver 2,1 milliards de profils non authentiques entre le mois de janvier et le mois de septembre 2018.

Officiellement, le réseau social réclame 100 000 dollars de dommages-intérêts pour les six plateformes touchées. La firme demande également à la justice d'empêcher la création et la promotion de la vente de faux comptes, de likes et d'abonnés, et de bloquer toute tentative d'utilisation de noms de domaine de marque Facebook pour exploiter des sites web frauduleux.

1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top