Facebook se prépare à lancer une cryptomonnaie destinée à WhatsApp

01 mars 2019 à 17h53
0
cryptomonnaie
Shutterstock

Le géant du numérique souhaiterait pouvoir lancer sa propre cryptomonnaie d'ici le mois de juillet 2019. Et relever le pari pas vraiment tenu par Bitcoin.

Dans le plus grand secret, enfin pas tout à fait vous l'aurez compris, Facebook est en train de travailler sur une cryptomonnaie qui pourrait être proposée aux membres de WhatsApp (une filiale du géant), qui auront peut-être bientôt la possibilité d'envoyer via l'application des pièces virtuelles à leurs amis ou aux membres de leur famille. Selon le New York Times, d'où émane l'information, Facebook aurait déjà entamé des discussions avec diverses places de marché et prévoirait une disponibilité dès cet été.

Une cinquantaine d'employés Facebook travaillent sur le projet

Facebook avait posé la première pierre de ce projet en mai 2018. La société avait alors fondé un groupe de recherche sur la blockchain d'ailleurs dirigé par l'ancien boss de Messenger et de Paypal, David Marcus.

Depuis, la firme de Mark Zuckerberg a consacré d'importants moyens au développement d'une cryptomonnaie puisque selon le NYT, pas moins d'une cinquantaine d'ingénieurs travailleraient sur le projet. Les employés travaillant sur le projet seraient littéralement cloisonnés au sein même de Facebook, avant d'empêcher les autres salariés de l'entreprise d'avoir accès à leur travail.

Un stablecoin, pour éviter les mauvaises surprises

En décembre dernier, nous vous indiquions que Facebook était potentiellement en train de travailler sur une cryptomonnaie. Celle-ci serait de type stable. L'information est confirmée par le New York Times qui ajoute qu'elle devrait être adossée à plusieurs monnaies, comme l'euro et le dollar, ce qui serait une première. Un stablecoin permettrait en outre au consommateur de conserver son jeton pour régler divers produits ou services avec, sans craindre que la valeur de son jeton ne fluctue.

Telegram et Signal travailleraient également à créer leur propre cryptomonnaie. Le risque, pour les trois entreprises, c'est de se heurter aux mêmes obstacles qui ont pu barrer la route d'autres cryptomonnaies comme Bitcoin. Le défaut de réglementation et les limites technologiques pourraient constituer également un frein pour des entreprises comme Facebook.

Modifié le 01/03/2019 à 19h02
5
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top