Facebook confirme le lancement de la fonctionnalité anti-ciblage pour cette année

Alexandre Boero Contributeur
28 février 2019 à 19h40
0
Facebook piratage

Proposée il y a plusieurs mois par Mark Zuckerberg, la fonctionnalité sera lancée dans le courant de l'année 2019. Et elle devrait être une entorse réelle au ciblage publicitaire.

L'annonce est cette fois venue de David Wehner. Le directeur financier de Facebook a déclaré cette semaine, en marge d'une conférence organisée par Morgan Stanley Technolony, que l'outil de confidentialité allait être lancé cette année. Clear History « va nous donner des difficultés pour ce qui est de cibler aussi efficacement qu'auparavant », a-t-il constaté, selon des propos rapportés par nos confrères de CNBC.

Permettre à l'utilisateur de faire supprimer ses données Facebook et d'empêcher les tiers d'y accéder


Facebook avait présenté l'outil Clear History en mai dernier lors de la conférence F8. Le réseau social le décrit comme une fonctionnalité qui permettra à tout utilisateur de voir quels sites et applications accèdent à ses données Facebook lorsqu'il les utilise. Elle donnera aussi et surtout la possibilité de supprimer ses données Facebook et d'empêcher les tiers d'y accéder à l'avenir.

Sur sa page Facebook, Mark Zuckerberg précise que « dans votre navigateur Web, vous disposez d'un moyen simple d'effacer vos cookies et votre historique. L'idée est que de nombreux sites ont besoin de cookies pour fonctionner, mais vous devriez avoir quand même le pouvoir d'effacer votre historique à tout moment ».

Facebook aura plus de mal à cibler des annonces


Si on ignore comment fonctionnera l'outil et à quoi il ressemblera, on imagine bien son impact sur la capacité de Facebook à cibler des annonces et à capter des revenus. Si de nombreux utilisateurs décident de supprimer les informations collectées sur leur activité internet, la société américaine aura davantage de difficulté à cibler et générera moins de revenus.

Facebook créera des rapports destinés aux sites et aux applications en fonction de certaines données. Par exemple, les développeurs pourront savoir si leurs applications sont plus utilisées par les femmes ou les hommes, par tel ou tel groupe d'âge, mais le réseau social fournira ces rapports sans stocker les informations liées aux comptes des utilisateurs.

La firme doit passer par cet objectif de transparence si elle veut espérer reconquérir la confiance écornée de ses abonnés, après les multiples scandales des derniers mois.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top