Le parlement britannique appelle à une « réglementation radicale » de Facebook

le 18 février 2019
 0
Chambre des communes

Un rapport rédigé par les parlementaires britanniques appelle à la fin de l'autorégulation pour Facebook et compare ces dirigeants à des « gangsters numériques ».

Facebook est une nouvelle fois dans le viseur des députés du Royaume-Uni. La Commission sur le numérique, la culture, les médias et le sport de la Chambre des communes (DCMS) a publié un long rapport de 100 pages s'attardant sur les pratiques du réseau social. Et le contenu de ce document est particulièrement sévère avec l'entreprise de Mark Zuckerberg.

Un rapport très critique envers Facebook et Mark Zuckerberg


La DCMS appelle à une régulation radicale et indépendante de Facebook par l'adoption d'un ensemble de lois. « Il faut une modification radicale du rapport de force entre ces plateformes et le public. L'âge d'une autorégulation inadéquate doit toucher à sa fin », a déclaré son président Damian Collins.

Le rapport précise également que Mark Zuckerberg a fait preuve de « duplicité » entre ses déclarations et ses pratiques en matière de contrôle des données personnelles.

Les députés invitent le gouvernement à imposer une régulation par la loi


Les députés anglais ont ouvert il y a plusieurs mois une enquête sur l'implication de Facebook dans la propagation de fake news. De nombreux documents, dont des e-mails internes à l'entreprise, avaient été publiés par les membres de la Chambre démontrant les agissements du réseau social, notamment au sujet de l'accès aux données les plus personnelles des utilisateurs offert à des entreprises privilégiées.

« Les entreprises comme Facebook ne devraient pas être autorisées à se comporter comme des "gangsters numériques" dans le monde en ligne » souligne le rapport de la DCMS. Il préconise également au gouvernement britannique de diligenter une enquête indépendante sur l'influence étrangère russe et les fausses informations publiées sans aucune modération lors du référendum sur le Brexit en 2016 et les élections législatives anticipées de 2017.

Source : Engadget

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
scroll top