Slingshot : le Snapchat de Facebook désormais accessible à tous

25 juin 2014 à 15h43
0
Slingshot, le Snapchat de Facebook, est finalement disponible en dehors des États-Unis, notamment en France et en Europe.

Deux semaines après l'avoir dévoilé prématurément et une semaine après l'avoir lancé aux États-Unis, Facebook intronise aujourd'hui Slingshot. La nouvelle application de messagerie éphémère est effectivement devenue disponible sur les App Store et sur les Play Store du monde entier.

00C0000007456705-photo-logo-slingshot.jpg

Malheureusement, l'application n'a pas encore été traduite. Pourtant, c'est probablement un critère déterminant pour la réussite de ce service auprès de sa cible principale, les adolescents, alors que le numéro un Snapchat est disponible dans de nombreuses langues.

A moins que le point distinctif de Slingshot ne suffise à séduire les utilisateurs. Le nouveau service de Facebook repose effectivement sur la réciprocité : pour voir un contenu issu d'un ami ou d'un groupe d'amis, il faut d'abord envoyer quelque chose. De quoi rendre les échanges plus ludiques... mais aussi plus addictifs ? Slingshot permet quoi qu'il en soit d'échanger du texte et des photos, mais aussi de courtes vidéos.

Contrairement à Poke qui fut ouvertement un clone de Snapchat, Slingshot mise donc sur un détail fondamental pour faire la différence. Facebook espère ainsi reconquérir un public adolescent qui le délaisse pour Snapchat et/ou Twitter.

Slingshot est donc disponible dès à présent sur Android et sur iOS.

000000F007456707-photo-capture-d-cran-de-slingshot.jpg
000000F007456709-photo-capture-d-cran-de-slingshot.jpg
000000F007456711-photo-capture-d-cran-de-slingshot.jpg

Contenus relatifs


Télécharger Snapchat pour iOS.

Télécharger Facebook Messenger pour Windows.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page