La Chambre des Lords britannique milite pour une "super-autorité" qui régulerait Internet

11 mars 2019 à 18h33
14
parlement-britannique.jpg
Pixabay

Avec les géants du numérique dans le viseur, les Lords britanniques veulent renforcer la réglementation en créant un super-régulateur qui protégerait le vaste monde du Web.

La chambre haute du Parlement du Royaume-Uni a rendu un rapport le 9 mars dans lequel elle constate que les douze régulateurs britanniques qui disposent d'un mandat couvrant le monde numérique n'exercent pas un contrôle complet du secteur, ce qui crée une fragmentation et des lacunes. Pour y remédier, les Lords appellent à la création d'une super-autorité axée autour de dix principes destinés à régir le monde numérique. Une bonne fois pour toutes.

Un contrôle devenu obsolète

La Chambre des Lords veut ainsi remplacer l'actuel système d'autorégulation de l'Internet défaillant en contraignant un peu plus les grandes compagnies technologiques. Elles « n'ont pas réussi à lutter de manière adéquate contre les dommages en ligne », indique la chambre, qui juge ce système désormais obsolète.

Le président du comité qui a dirigé le rapport, Stephen Gilbert (Lord Gilbert de Panteg), souhaite que le gouvernement se tourne vers l'avenir, cesse de « réagir aux gros titres de l'actualité » et mette en jeu la responsabilité du monde numérique « selon un ensemble de principes convenus ». Aujourd'hui, Stephen Gilbert fait le constat que « les plus grandes entreprises technologiques ont un contrôle de plus en plus grand sur les technologiques qui extraient des données personnelles et prennent des décisions qui ont un impact sur la vie des utilisateurs ».

Une autorité exercerait son rôle en continu

Pour mieux protéger les droits des internautes en ligne, tout en maintenant un Web ouvert à l'innovation et à la créativité, les Lords souhaitent la création d'une autorité numérique qui pourrait évaluer en continu la réglementation et jouer un rôle clé aussi bien dans l'opinion publique qu'auprès du parlement.

Parmi les dix principes à respecter dans la possible charte de la réglementation souhaitée du monde numérique, la Chambre des Lords veut inclure la responsabilité, la transparence, le respect de la vie privée et la liberté d'expression. Le but est de favoriser un environnement meilleur, à la fois plus respectueux et bénéfique pour tous sur Internet.

Pour une totale transparence des activités des collecteurs de données personnelles

Le rapport distille également quelques recommandations sur les points contraignants de cette potentielle autorité numérique. Ainsi, les Lords souhaitent renforcer le contrôle qu'ont les utilisateurs sur la collecte de leurs données personnelles en faisant de la sécurité maximale de la confidentialité un paramètre par défaut. Les membres de la Chambre haute veulent aussi que les responsables du traitement des données publient, chaque année, une déclaration de transparence des données personnelles.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
0
vadm_clmnt
La chambre des lords devrait se méler de son cul ou a défaut créer quelque chose de vraiment utile
iksarfighter
Eh oui, Internet est encore un peu un espace de liberté, c’est intolérable !
bmustang
réguler facebook et google! c’est réguler internet
madforger
Internet n’a plus rien a voir avec l’espace de liberté et de partage qui était à sa création (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans n’ont jamais connu et ne peuvent même pas imaginer), c’est devenu un énorme centre commercial et un lieu d’exhibition pathétique, alors franchement je me demande de quoi ils ont tellement peur ?
Popoulo
Ils feraient mieux de régler leurs histoires de pakis pédophiles au lieu de vouloir museler les gens.
le-tof
comme ça après internet et le darknet, il y aura peut être le “middlenet”
tmtisfree
C’est étonnant comme position, parce que « centre commercial » et « exhibition » ne sont absolument pas en contradiction avec « espace de liberté et de partage », bien au contraire. Ce qui répond à ta question en fait.
LedragonNantais
OI mate, do you have a loicence for that liberty of expression? En vrai, vu ce qu’il se passe actuellement en Angleterre sur internet, au niveau censure/liberté d’expression, si la chambre des lors fout son nez la dedant, et arrive à rétablir plus de liberté pour les citoyen anglais, ça sera très bien. A moins que la tournure de la phrase de l’article sois le sens contraire, et que dans ce cas là, les pauvres citoyens devront encore subir plus durement la “bienpensance” imposé de leur gouvernent.
nicgrover
Encore une idée soufflée par les US… dont ils sont à la botte…
carinae
ha ca c’est bien vrai … et tout a fait a propos compte tenu du fait que c’est les 30 ans d’Internet (au sens large du terme).<br /> que se soit un centre commercial … soit …pour moi le probleme c’est toutes les derives, haters … qu’on y trouve alors qu’au depart c’etait censé etre une vaste biblotheque, un ensemble de partage et d’echange … plus grand chose a voir avec ca … Tout le monde est libre de critiquer et pourrir tout le monde … surtout en se cachant derriere un ecran …
BadGoy
Ooooh, les haters, les mechants.<br /> Ils ont hurte la fragile sensibilite de la douce Carine.
carinae
reponse sans interet et stupide … je parle du harcelement … par exemple pas de posts a la c… Chose qu’on voyait trés peu il y a 20 ans sur internet (même si ca existait deja notamment sur IRC).<br /> Dans bien des cas … internet, et les reseaux sociaux sont devenus un deversoir de haine … et aussi une exposition de sa vie privée …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡️ Bon plan : Apple MacBook Pro 13.3'' Touch Bar 256 Go SSD Core i5 à 1629,99€ au lieu de 1999,99€
Brave : le système de publicité
Google a déposé le brevet d'une manette inspirée de celles des Nintendo et des PlayStation
Huawei acte le divorce avec WearOS via deux nouvelles montres connectées
Avec le K83, Corsair se lance dans le clavier
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page