Aux USA, les démocrates continuent de se battre pour la neutralité du Net

le 08 mars 2019
 0
neutralité du net

Les élus démocrates ont dévoilé mercredi un projet de loi qui pourrait mener au rétablissement de la neutralité du Web dont certains FAI locaux profitent.

La neutralité du Net est mise à mal depuis plusieurs mois aux États-Unis. Depuis juin 2018, les fournisseurs d'accès à Internet américains sont officiellement autorisés à réduire l'accès aux ressources ainsi que le trafic de manière totalement arbitraire. Sauf que cela n'est pas du goût des élus démocrates du Congrès qui veulent rétablir le principe et pousser les FAI à traiter l'ensemble des contenus en ligne de la même manière.

Les démocrates vont devoir convaincre leurs homologues républicains et... Donald Trump


La décision de mettre fin à la neutralité du Web avait non seulement inquiété le public, mais aussi des géants du numérique comme Facebook, Amazon et Google. Depuis son abrogation, initialement votée en décembre 2017, les supporters de la neutralité n'ont eu de cesse d'essayer d'inverser la règle.

Le projet de loi fraîchement déposé par les élus démocrates va dans ce sens. Mais pour entrer en vigueur et rétablir l'équité, il devra d'abord être approuvé par les membres de la Chambre des représentants, ce qui devrait être une formalité puisque les démocrates la dirigent depuis les élections de mi-mandat l'an dernier. Au tour ensuite des membres du Sénat, où il faudra convaincre les républicains. Le projet devra obtenir une majorité de façon à surmonter un veto (tout à fait possible) déposé par le président Donald Trump, qui ne soutient pas la neutralité du Net.

Un coût plus élevé pour un meilleur débit et des applications bridées


Nancy Pelosi, la Présidente démocrate de la Chambre des représentants, est convaincue que ce texte va « stopper les pratiques injustes et discriminatoires » des FAI. Elle redoute une augmentation des prix de l'Internet, crainte que de nombreux Américains partagent.

Les soutiens à la neutralité du Net estiment en effet que les fournisseurs d'accès vont pouvoir proposer un coût plus élevé pour un débit plus important et que certains d'entre eux brideront certaines applications au profit d'autres. La semaine prochaine, le Comité de la Chambre sur l'énergie et le commerce discutera des suites à donner à ce projet de loi.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
scroll top