La Californie rétablit la neutralité du Net : l’administration Trump voit rouge

Pierre Crochart Contributeur
01 octobre 2018 à 19h49
0
Net neutrality

L'État américain le plus peuplé et le plus riche du pays vient de voter le retour de la sacro-sainte neutralité du Net, abolie par l'administration Trump en juin dernier. Le gouvernement américain dénonce un acte illégal, et promet des poursuites.

C'est un nouveau bras de fer qui s'entame aux États-Unis. Abolie au grand dam des défenseurs des libertés en juin dernier, la neutralité du Net vient d'être rétablie en Californie.

L'initiative de Jerry Brown, gouverneur de la Californie, fait grincer des dents la FCC, le régulateur américain des télécoms, et plus encore l'administration Trump, qui promet des poursuites judiciaires.

Une loi illégale, qui « lèse le consommateur »

Jeff Sessions, ministre de la Justice étasunienne a promis que son ministère agirait avec « vigueur » à l'encontre de cette loi particulièrement protectrice de la neutralité du Net.

En effet, non content de rétablir ce principe selon lequel un accès égal doit être accordé à chaque Internaute, indépendamment de son fournisseur d'accès, la Californie instaure des barrières supplémentaires. Comme l'explique Cnet, la loi californienne vient également rendre caduques les offres dites « zero rating » des opérateurs, selon lesquelles la consommation d'un service n'était plus décomptée de l'enveloppe de données mobiles de l'utilisateur.

Une clause qui fait bondir Ajit Par, directeur du FCC, qui dénonce une loi « illégale et (qui) lèse le consommateur ».

L'administration Trump, par l'intermédiaire de Jeff Sessions, se dit convaincue de remporter le bras de fer « parce que les faits sont de notre côté ». « La Constitution interdit aux États fédérés de réguler le commerce inter-États, c'est le gouvernement fédéral qui le fait », ajoute-t-il.

Pourquoi la neutralité du Net est-elle importante ?

Derrière ce terme se cache tout simplement l'Internet tel que nous le connaissons. Actuellement, disposer d'un abonnement auprès d'un fournisseur d'accès à Internet suffit pour pouvoir profiter de l'intégralité des contenus offerts sur le Net.

Mais si la neutralité du Net venait à être remise en cause, comme c'est le cas aux États-Unis, c'est le spectre d'un Internet à deux vitesses qui s'abattrait sur les internautes. En effet les FAI auraient légalement le droit de proposer des offres accordant des débits accrus à Netflix ou YouTube, bridant par la même la connexion à ces services des abonnés qui n'en bénéficieraient pas.

IP bloquee

La porte serait également ouverte aux conflits d'intérêts. SFR ou Orange, par exemple, pourraient être tentés de bloquer les services faisant concurrence à leurs plates-formes de vidéo à la demande respectives.

Un principe constitutif du Web, donc, qui est défendu non seulement par les consommateurs, mais également par les géants du Web. Amazon, Facebook et Google notamment, sont formellement opposés à l'idée d'un Internet régulé.

Pensez-vous que la Californie finira par avoir gain de cause en ce qui concerne la neutralité du Net ?

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top