La Californie rétablit la neutralité du Net : l’administration Trump voit rouge

le 01 octobre 2018 à 19:49
 0
Net neutrality

L'État américain le plus peuplé et le plus riche du pays vient de voter le retour de la sacro-sainte neutralité du Net, abolie par l'administration Trump en juin dernier. Le gouvernement américain dénonce un acte illégal, et promet des poursuites.

C'est un nouveau bras de fer qui s'entame aux États-Unis. Abolie au grand dam des défenseurs des libertés en juin dernier, la neutralité du Net vient d'être rétablie en Californie.

L'initiative de Jerry Brown, gouverneur de la Californie, fait grincer des dents la FCC, le régulateur américain des télécoms, et plus encore l'administration Trump, qui promet des poursuites judiciaires.

Une loi illégale, qui « lèse le consommateur »


Jeff Sessions, ministre de la Justice étasunienne a promis que son ministère agirait avec « vigueur » à l'encontre de cette loi particulièrement protectrice de la neutralité du Net.

En effet, non content de rétablir ce principe selon lequel un accès égal doit être accordé à chaque Internaute, indépendamment de son fournisseur d'accès, la Californie instaure des barrières supplémentaires. Comme l'explique Cnet, la loi californienne vient également rendre caduques les offres dites « zero rating » des opérateurs, selon lesquelles la consommation d'un service n'était plus décomptée de l'enveloppe de données mobiles de l'utilisateur.

Une clause qui fait bondir Ajit Par, directeur du FCC, qui dénonce une loi « illégale et (qui) lèse le consommateur ».

L'administration Trump, par l'intermédiaire de Jeff Sessions, se dit convaincue de remporter le bras de fer « parce que les faits sont de notre côté ». « La Constitution interdit aux États fédérés de réguler le commerce inter-États, c'est le gouvernement fédéral qui le fait », ajoute-t-il.

Pourquoi la neutralité du Net est-elle importante ?


Derrière ce terme se cache tout simplement l'Internet tel que nous le connaissons. Actuellement, disposer d'un abonnement auprès d'un fournisseur d'accès à Internet suffit pour pouvoir profiter de l'intégralité des contenus offerts sur le Net.

Mais si la neutralité du Net venait à être remise en cause, comme c'est le cas aux États-Unis, c'est le spectre d'un Internet à deux vitesses qui s'abattrait sur les internautes. En effet les FAI auraient légalement le droit de proposer des offres accordant des débits accrus à Netflix ou YouTube, bridant par la même la connexion à ces services des abonnés qui n'en bénéficieraient pas.

IP bloquee

La porte serait également ouverte aux conflits d'intérêts. SFR ou Orange, par exemple, pourraient être tentés de bloquer les services faisant concurrence à leurs plates-formes de vidéo à la demande respectives.

Un principe constitutif du Web, donc, qui est défendu non seulement par les consommateurs, mais également par les géants du Web. Amazon, Facebook et Google notamment, sont formellement opposés à l'idée d'un Internet régulé.

Pensez-vous que la Californie finira par avoir gain de cause en ce qui concerne la neutralité du Net ?

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Chaque semaine, l'équipe Clubic vous livre un petit résumé de la semaine en 7 actualités high tech.
22/03 | Clubic
A l'image de nombreux autres services Google, le logiciel Maps va lui aussi céder à l'appel du Material Design, avec quelques petites modifications esthétiques.
Indiescovery, c'est votre rendez-vous avec le jeu vidéo indépendant. Une chronique libre rédigée avec passion après 2h12 de jeu exactement. Si on vous en parle, c'est qu'on a aimé. Bonne découverte !
22/03 | Jeux vidéo
La multinationale, qui souffre de la concurrence d’Amazon (notamment en ligne), étudie sérieusement la possibilité de fonder son propre service de cloud gaming. Une initiative assez peu étonnante.
Proposée par la Commission de régulation de l’énergie à la fin du mois de janvier, l’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité devrait entrer en vigueur en juin.
22/03 | Énergie
C’est confirmé : un cadre de Huawei a indiqué ce mercredi 20 mars que les TV du constructeur chinois arriveraient bien le mois prochain sur le marché.
Comme la plupart des autres opérateurs téléphoniques, Free cherche en permanence à attirer de nouveaux clients dans son escarcelle. La firme de Xavier Niel n’est donc pas avare de promotions sur ses forfaits, comme le prouvent les offres sur son forfait 50 Go ou sa Freebox Mini 4K. Mais l’opérateur ne s’arrête pas là dans son offensive, car il propose aussi très régulièrement des ventes privées. C’est d’ailleurs le cas actuellement pour le forfait 40 Go et la Freebox Révolution, qui passent respectivement à 8,99€ et 9,99€ par mois jusqu’à demain matin 8h.
22/03 | Bon plan
Le géant du streaming déploie un nouvel abonnement pour ses utilisateurs en Inde. Uniquement réservé aux mobiles et moins cher que les forfaits classiques, cet abonnement vise à rendre la plateforme >.
22/03 | Netflix
Dans le but de célébrer son premier anniversaire, PUBG Mobile a mis en ligne une toute nouvelle mise à jour qui regorge de cadeaux et autres améliorations sur les différentes maps. De quoi occuper les plus de 200 millions de joueurs à travers le monde qui plongent dans ce battle royale régulièrement.
22/03 | Jeux vidéo
Amazon teste depuis plusieurs mois l’affichage de vidéos dans les résultats de recherche sur l’application iOS...
22/03 | Amazon
Une vulnérabilité découverte par un expert en sécurité permettait à des personnes mal intentionnées d’accéder à certaines données utilisateurs depuis Google Photos.
Trois personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir diffusé en streaming et illégalement des matchs de Premier League.
Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
La capitale a décidé de durcir le ton face à la multiplication des trottinettes, vélos et scooters en libre-service, qui provoquent de plus en plus d’accidents.
Les mots de passe d’entre 200 et 600 millions d’utilisateurs ont été accessibles à une grande partie des employés du réseau social. Facebook va prévenir les personnes touchées et les inviter à le modifier.
22/03 | Facebook
scroll top