Neutralité du Net : l'Arcep dévoile Wehe, l'appli qui détecte les bridages de flux

Alexandre Boero Contributeur
14 novembre 2018 à 08h56
0
test appli wehe.jpg
Wehe / Screens Alexandre Boero

À l'occasion du Forum sur la gouvernance de l'Internet (IGF), l'Arcep a présenté l'outil Wehe, qui permet de détecter si certains flux sont bridés par les opérateurs.

L'Internet ouvert est censé garantir un traitement égal et non discriminatoire du trafic par les différents fournisseurs d'accès à Internet. Dans les faits, les choses sont parfois bien différentes. En France, c'est l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) qui veille au respect des flux sur le Net. Les équipes de l'Autorité administrative indépendante ont profité du 13e Forum sur la gouvernance de l'Internet, qui a lieu au siège de l'Unesco à Paris pour la première fois, pour présenter Wehe, une application qu'elle soutient depuis plus d'un an.

Contribuez à la neutralité du Web

Wehe, développée par la Northeastern University à Boston, permet la détection de bridage de flux internet. L'application offre la possibilité gratuitement et à chacun de contribuer à la neutralité du net en effectuant un test. Nous l'avons testée sur deux applications, Skype, et YouTube, et rien à signaler : il n'y a eu aucune différenciation relevée de notre côté.

Mais sur un plan plus technique, comment cela fonctionne ? Wehe analyse en réalité le trafic généré via l'application que vous souhaitez tester de façon à pouvoir déterminer si votre opérateur bride ou priorise certains flux par rapport à d'autres.

Une détection en deux étapes

Dans les faits, le test s'effectue en deux étapes. La première consiste pour Wehe à simuler une utilisation simple, lambda, du service en question. Puis l'application va rejouer la même opération mais en remplaçant le contenu en clair par du contenu chiffré, rendu invisible aux yeux de l'opérateur.

L'appli compare alors les débits mesurés lors de l'étape 1 à ceux mesurés lors de l'étape 2, tout simplement. Précisons que Wehe effectue une seconde fois l'opération, pour confirmer ou infirmer les résultats de la première.

Si une différence a été constatée, Wehe peut effectuer des tests supplémentaires pour découvrir ce que l'opérateur mobile a pu mettre en place pour brider ou prioriser le contenu.

Internet ouvert Wehe Arcep.jpg

L'appli mobile ne mesure que 8 petits Mo et est téléchargeable via l'App Store et Google Play. Vous pouvez également retrouver les résultats des tests réalisés partout en France en ligne sur le site dd.meddle.mobi.
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top