Les géants de la tech ne savent pas se contrôler et leur régulation est "inévitable" selon Tim Cook

Par
Le 19 novembre 2018
 0
tim cook

Le PDG d'Apple, Tim Cook, a livré un regard sans concession sur l'industrie de la high-tech. Selon lui, les géants du secteur ont montré leur incapacité à contrôler leurs technologies, ce qui induit la nécessité d'une plus grande réglementation. Il a également concédé un certain échec en matière de diversité.

Tim Cook a accordé une interview à Axios, diffusée dimanche 18 novembre sur HBO. Lors de cet exercice, il s'est exprimé sur de nombreux thèmes concernant Apple, mais également au sujet des acteurs du marché en général. D'après lui, il est désormais temps d'encadrer plus strictement l'activité de ces entreprises.

La faillite du libre marché

Avant toute chose, le PDG d'Apple précise qu'il n'est pas « un grand fan de la réglementation » et qu'il est « un vrai partisan du libre marché ». Mais selon lui, il faut savoir « reconnaître quand le libre marché ne fonctionne pas », ce qui est le cas pour le secteur des nouvelles technologies, de son point de vue. Conséquence de cette défaillance : « il est inévitable qu'il y ait un certain niveau de régulation ». Tim Cook pense ainsi que le gouvernement américain finira par davantage contrôler le secteur.

Mais cela ne devrait pas être une source d'inquiétude pour les entreprises de la tech, d'après le PDG d'Apple. Elles devraient plutôt voir cette réglementation comme une aide pour leur activité. Elle permettrait en effet de prémunir les créateurs contre les mauvais usages de leur technologie, qu'ils n'anticipent généralement pas.

Les entreprises tech face au manque de diversité

Par le passé, Apple a investi pour renforcer la diversité au sein de ses équipes. Mais lorsque Tim Cook a été interrogé sur le manque de femmes dans la Silicon Valley, il a déclaré qu'il était « d'accord à 100 % que la Valley et les entreprises de la tech en général s'étaient manquées, en ce qui concerne l'égalité des genres ».

Malgré tout, il constate que ces sociétés ont « accueilli des personnes d'origines variées » et qu'une grande quantité d'entre elles, dont Apple, œuvrent pour une plus grande diversité. Il reste donc convaincu que les choses évoluent dans la bonne direction.

Source : MarketWatch

Les dernières actualités Technologies et politique

scroll top