Santé, cuisine, jeux vidéo : quels sont les contenus en ligne les plus lus pendant le confinement ?

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
17 avril 2020 à 14h45
0

La régie publicitaire Teads (Altice) dévoile son baromètre analysant les tendances de contenus éditoriaux sur le Web durant cette période unique et particulière de confinement.

Alors, que lisent et consultent les Français sur le Web durant cette crise sanitaire liée au coronavirus ?

Internet : un indicateur précis pour connaître nos centres d’intérêt

Cela ne vous aura pas échappé, les habitudes des Français ont légèrement changé depuis le 17 mars 2020, date du début de confinement et du fameux « Nous sommes en guerre », asséné lors de l’allocution du président de la République.

Heureusement, Internet est là pour assurer une certaine continuité, relationnelle, professionnelle, éducationnelle et ainsi de suite. Bien que la fracture numérique se creuse, un argument repris par le gouvernement en faveur de la réouverture des écoles le 11 mai prochain, la plateforme Teads a pu élaborer un baromètre qui donne une vue d’ensemble relativement précise des centres d’intérêt des Français en matière de consommation de contenus éditoriaux durant cette période de confinement.

Le gaming enregistre la plus forte hausse

Teads a ainsi examiné l’évolution du nombre de visiteurs et de pages vues sur un grand nombre de catégories. Les résultats du baromètre ne laissent pas vraiment de place à la surprise, puisque l'on constate une forte augmentation sur de nombreux secteurs entre la première et la dernière semaine du mois de mars.

On y apprend en effet que les contenus liés aux jeux vidéo ont bondi de 70 % avec 5 millions de pages vues, une source de divertissement qui apparaît comme incontournable pour les confinés. Les grands groupes du secteur ont d’ailleurs adapté leur stratégie en proposant gratuitement ou en laissant l’accès libre à un grand nombre de titres, c’est par exemple le cas de Sony avec la collection Uncharted, ou de Ubisoft avec Rayman Legends, pour ne citer qu’eux. À noter également que Steam, tout comme CS:GO, crève actuellement les plafonds, la plateforme vidéoludique a enregistré un nouveau record de fréquentation le week-end du 14 et 15 mars avec un record de connexions qui a dépassé la barre des 20 millions d’utilisateurs connectés simultanément.

Le gaming n’est pas le seul loisir à avoir connu une hausse significative. Comme le montre le baromètre, des thématiques comme le dessin et la peinture ont enregistré une sensible hausse, tout comme la mode et la beauté, ou encore la catégorie « maison et intérieurs ».

Baromètre média de Teads

Les confinés les plus chanceux, à savoir ceux qui disposent d’une maison avec terrain et jardin, ont de quoi s’occuper puisque cette thématique dépasse celle du jeu vidéo avec un volume de 6 millions de pages et un bond de 26 %. Le hasard fait ici bien les choses puisque cette crise sanitaire tombe pile-poil durant la période la plus active du calendrier des semis de légumes et autres plantes. Si le sujet est distant de celui de la permaculture, du jardinage biologique et de l’entretien d’un potager, notons que les visites de pages concernant l’agriculture ont connu une augmentation de 40 % sur le mois de mars, signe que les Français sont soucieux de ce qu’ils mettent dans leur assiette, mais aussi d’une éventuelle pénurie concernant certains produits alimentaires.

Enfin, bien qu’il ne s’agisse pas spécialement d’un loisir pour toutes et tous, les pages autour de la thématique de la cuisine sont plus visitées que jamais. Recettes, ingrédients, ustensiles, boissons, alimentation et régime cumulent à eux seuls un important volume de près de 90 millions de pages visitées.

La santé au cœur des centres d’intérêt des Français

En pleine épidémie de coronavirus, il parait logique que la santé soit la thématique la plus sollicitée par les Français, ce qui doit naturellement être également le cas dans un grand nombre de pays du monde. Les consultations de contenus autour de ce domaine atteignent 68 millions de pages, soit une hausse de 49 %. Des contenus voisins, à savoir les produits pharmaceutiques et le bien-être/exercices de santé ont également grimpé, respectivement de 37 et 29 %.

Étonnamment, la crise financière à venir ne semble pas inquiéter outre mesure les Français à l’heure actuelle, avec une augmentation de seulement 4 % des catégories « dette économique et inflation ». Malgré tout, ce sujet devrait devenir brûlant dans les semaines qui suivront la sortie progressive du confinement.

Pour terminer, le secteur de la Tech jouit d’un gain d’intérêt important durant cette période de confinement. Les contenus liés à l’informatique, aux réseaux sociaux, à la téléphonie et au shopping en ligne ont connu une belle hausse, sans oublier les jeux vidéo que nous avons déjà évoqués. Cette thématique est d’autant plus plébiscitée qu’elle couvre un vaste panel de besoin, mais peut-être aussi, car elle est actuellement au cœur des débats notamment avec les applications de contact tracing comme StopCovid, l'application de traçage numérique que le gouvernement français s’apprête à déployer pour accompagner le déconfinement.

Source : Offremedia

1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top