Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application

13 avril 2020 à 20h35
0
Emmanuel-Macron-13-avril.jpg
Emmanuel Macron, le lundi 13 avril 2020

Le président de la République, qui a annoncé, lundi, la fin probable du confinement pour le 11 mai, a confirmé le lancement prochain d'une application mobile de contact tracing.

La déclaration solennelle du président de la République Emmanuel Macron était très attendue. Alors que la France est plongée dans le confinement depuis le 17 mars 2020, le chef de l'État a annoncé, le 13 avril, lundi de Pâques, un potentiel début de déconfinement au lundi 11 mai. La date, répétée de nombreuses fois durant le discours de plus de vingt-cinq minutes du président de la République, fait désormais figure d'objectif suprême, dans la lutte contre le coronavirus. Emmanuel Macron a surtout confirmé l'arrivé prochaine d'une « application numérique dédiée », selon ses propres termes, qui fonctionnerait sur la base du volontariat, avec un respect total de l'anonymat des utilisateurs. Une application de contact tracing donc. Cette information confirme ce que nous vous indiquions la semaine dernière sur Clubic.


Une application Bluetooth, sécurisée et basée sur l'anonymat

Si, dans son discours, le président de la République n'a pas confirmé le nom de l'application, qui pourrait être StopCovid, celui-ci en a dessiné les contours. « Vous en avez sûrement entendu parler. Le gouvernement aura à y travailler, il ne faut négliger aucune piste, aucune innovation », a-t-il tenté de rassurer. L'application, sécurisée, fonctionnera en Bluetooth et sera basée sur le volontariat, pour un respect le plus haut possible de la vie privée.

L'application devrait être étudiée pour ne centraliser aucune donnée et ne demander aucune information personnelle, puisqu'elle devrait fonctionner via un ID propre à chaque smartphone. « Je souhaite, avant le 11 mai, que nos assemblées puissent en débattre et que les autorités compétentes puissent nous éclairer, car cette épidémie ne saurait affaiblir notre démocratie ni mordre sur quelques libertés », a prévenu le chef de l'État, qui a précisé que l'application « permettra de savoir si, oui ou non, on s'est trouvé en contact avec une personne contaminée ». Mais elle ne sera pas disponible avant quelques mois.





Les États et les géants de la tech au front pour développer une solution de traçage numérique

Plusieurs pays européens travaillent actuellement au développement d'une application mobile qui puisse créer une toile gigantesque permettant aux autorités sanitaires de repérer plus facilement les personnes contaminées, et d'informer d'un cas positif au COVID-19 toutes les personnes qu'elles ont pu rencontrer, à une certaine distance et sur une certaine durée. C'est le cas de la France, qui fera le choix de privilégier le contact tracing. Le Contrôleur européen de la protection des données, Wojciech Wiewiórowski, milite, lui, pour une application paneuropéenne de suivi du coronavirus. Une solution pour le moment utopique.

Les géants du numérique se mobilisent, eux aussi, pour proposer une solution aux autorités sanitaires. C'est le cas de Google et Apple, qui travaillent ensemble au développement d'une technologie qui fonctionnerait également grâce au Bluetooth, une façon de rassurer le public sur la protection des libertés individuelles et des informations personnelles, dans l'idée de ce qu'imagine la France.

Modifié le 14/04/2020 à 16h43
185
38
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
scroll top