Les futures voitures Nissan capables… de lire dans les pensées ?

Par
Le 04 janvier 2018
 0
Les voitures électriques commencent à peine à devenir une tendance et les voitures autonomes sont encore loin de rouler sur les routes du monde entier que Nissan est déjà très loin. Le constructeur japonais, membre de l'alliance Renault, a annoncé qu'il présentera au CES 2018 de Las Vegas une toute nouvelle technologie d'interface cerveau-voiture.

Nissan est donc tout simplement en train de développer un système pour que la voiture de demain puisse lire dans les pensées de celui qui se tiendra à la place du conducteur.

Un casque relié à la voiture pour lire les pensées du conducteur ?


Nissan a publié une vidéo sur Youtube, le 3 janvier 2018, pour expliquer un peu mieux ce qu'elle entend pas un système capable de lire les pensées. Bien évidemment, il sera impossible de penser « voiture, tourne à droite » et voir se concrétiser l'effet de cette pensée. Il n'est pas question de permettre à quelqu'un de conduire une voiture par la simple pensée, ce qui est probablement impossible ou, tout du moins, nécessitera des dizaines voire des centaines d'années de développement.

Nissan veut surtout rendre la voiture autonome agréable et répondre à cette problématique : comment faire pour que le voyage soit agréable alors que le passager n'a que très peu de pouvoir sur la voiture lorsqu'elle est en conduite autonome ? Supposons par exemple qu'un autre automobiliste ait une conduite qui paraît dangereuse au passage de la voiture autonome : comment faire pour que la voiture se rende compte que son passager n'est pas à l'aise ?



Interpréter les signaux du cerveau pour adapter la conduite


Nissan semble se poser la question et pourrait avoir trouvé une réponse : l'interprétation des signaux du cerveau. Grâce à un casque porté par le passager, la voiture pourra interpréter les signaux du cerveau comme la peur ou l'inquiétude et adapter le style de conduite. La voiture pourrait alors accélérer, freiner voire décider de s'arrêter.

Bien évidemment, la technologie de Nissan, appelée B2V pour « Brain to Vehicle », en est encore à une phase de développement. Elle sera présentée au CES 2018 mais il est difficile de savoir si, et quand, elle sera implémentée un jour dans les voitures autonomes Nissan.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top