Contact tracing : au moins 2 milliards de téléphones seraient incompatibles

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
21 avril 2020 à 09h08
8
Internet Cookies Trackers Données Data
© TheDigitalArtiste via Pixabay.com

Lutter contre le coronavirus passera-t-il forcément par une application de contact tracing ? C'est l'avis de nombreux spécialistes qui, pourtant, semblent avoir écarté cette bonne vieille fracture numérique de l'équation.

En réalité, plus de deux milliards de téléphones portables dans le monde ne pourront tout simplement pas supporter l'API développée conjointement par Apple et Google, laquelle servirait de base au développement d'applications de traçage.


Le contact tracing repose sur du matériel technologique récent

Pour fonctionner, le contact tracing utiliserait le Bluetooth. Une technologie éprouvée, qui a la bonne idée de préserver au maximum la confidentialité des données de l'utilisateur.

Or, l'API imaginée par Google et Apple utiliserait en particulier le Bluetooth dit « low energy » (basse consommation). Une fonctionnalité permise par une puce dédiée, laquelle serait absente de près d'un quart des 3,5 milliards de smartphones en activité au quotidien, selon Counterpoint Research.

« En tout, près de 2 milliards d'utilisateurs mobiles ne bénéficieront pas de l'initiative », constate Neil Shah, analyste pour le cabinet Counterpoint. Et d'après lui, « la plupart de ces utilisateurs avec des appareils incompatibles proviennent du segment de la population le plus démuni, ou du segment des seniors, qui sont les plus vulnérables au virus ».



1,5 milliard d'êtres humains ne disposent que d'un téléphone « basique »

Plus de 20 % de la population mondiale n'a pour téléphone qu'un appareil classique. Les fameux feature phone qui ne tournent ni sous iOS, ni sous Android, et qui ne pourront donc bien entendu pas utiliser les futures applications de contact tracing.

Une nouvelle fois, ce sont les populations les plus démunies qui se retrouvent sur le banc de touche technologique. Au Royaume-Uni, le régulateur des télécoms Ofcom estimait l'an dernier que plus de 80 % des adultes possédaient un smartphone. Malgré tout, Ben Wood, un analyste pour le cabinet CCS Insight, seuls deux tiers de ces personnes disposeraient d'un smartphone compatible avec les solutions imaginées par Apple et Google.

« En Inde, vous pourriez avoir 60 à 70 % de la population immédiatement exclue » des mesures de contact tracing à cause de la fracture numérique, prévoit encore Ben Wood. Mais les prédictions varient selon les cabinets interrogés. Counterpoint estime pour sa part que 88 % des smartphones au Royaume-Uni, États-Unis et Japon seraient compatibles, et jusqu'à 50 % en Inde. Plus optimiste, mais loin d'être idéal.

Source : ArsTechnica
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
serged
Sans oublier les « vieux » smartphones ne disposant pas assez de stockage pour installer d’autres applis…<br /> Et je ne parle pas des téléphones simples (sans « smart »).
Nmut
Ce n’est pas forcément un problème que seulement une petite partie de la population utilise une appli de traçage. Le but est que le taux de contamination tombe sous 1.<br /> En confinement, il est déjà légèrement inférieur à 1, on ne sait pas trop pour le moment si sans le confinement mais avec la distanciation, les gestes barrière et le taux d’auto immunisation (il faudra aussi des tests sérologiques pour le savoir) à quel taux on serait. Quand on aura des chiffres un peu plus précis et avec les infos premiers pays qui « déconfinent », il sera facile de calculer le taux d’utilisation qu’il faudra.<br /> Le gros problème, c’est que souvent c’est une concentration géographique dans des pays pauvres ou l’on a un maque d’« équipement » (bidonvilles, quartier très pauvres, …).
lepef32
Je serais curieux de connaître l’incidence réelle d’une telle App sur la batterie, car malgres le BT LE, j’imagine qu’il faut une co data activée aussi … hors aujourd’hui laisser les Data + BT en route tout le temps diminue d’un bon tiers l’autonomie d’un téléphone … Certains acceptent de recharger leur telephone tous les jours mais ce n’est pas mon cas
chabgyver
J’ai in « vieux » iPhone 4GS et il marche très bien pour ce que je fait, je n’en changerai que quand il sera déglingué et j’ai encore un « ancestral » iPhone 3G et au pire, j’utiliserai celui-là.
kellog89
Il est probable que l’appli ne nécessitera pas le data. Elle mettra en "cache* ses détections Bluetooth, et les « uploadera » lorsqu’une connexion data ou wifi sera disponible. Ce type d’info nécessite très peu de volume (du moins, si il est peu intrusif), donc le cache pourra tenir de long jours.
kellog89
Je suis curieux de savoir comment ils vont gérer les appareils multi sIM
Jehlem
Oui, et ceux qui comme moi ont un téléphone pro et un perso<br /> Je me balade soit avec mon pro, soit avec mon perso, soit avec les 2<br /> Des fois le pro est avec moi et le perso dans la voiture en stationnement et donc détectable par ceux qui passent à côté
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous pouvez voir dans quelle station aller faire le plein ce week-end grâce à Waze
Pourquoi Amazon arrête les tests de son robot de livraison à roulettes
Pixel 7 vs iPhone 14 : on compare les derniers smartphones de Google et d'Apple
Foncez ! NordVPN vous propose une offre VPN exclusive à l'occasion du grand prix de Squeezie !
Pixel Fold : le smartphone pliant de Google arriverait finalement début 2023
Attention, Facebook s'est fait voler 1 million de mots de passe, changez le vôtre !
Transfert de données personnelles UE-USA : Joe Biden signe un décret fondateur
Apple : les nouveaux AirPods Pro 2 sont en promo en ce moment !
Mise à feu ! Ariane 6 passe une nouvelle étape de ses tests en Allemagne
Prime Day : Amazon baisse le prix des écouteurs JBL Wave 200TWS en avance
Haut de page