Covid-19 : les téléchargements d'applications de livraison explosent

20 mars 2020 à 11h47
0
Livraison colis
© BillionPhotos.com

C'est un effet logique de l'épidémie de Covid-19, mais que l'on commence à quantifier : suite à l'épidémie, les applications de livraison voient leurs téléchargements bondir.

Ce boom s'exprime aussi bien aux États-Unis qu'ailleurs sur la planète.


Jusqu'à +218 % aux États-Unis

Aux États-Unis, désormais sixième pays le plus touché par le coronavirus selon Bing, la société de renseignement Apptopia a rapporté sur son blog avoir observé dimanche 15 mars un nouveau record de téléchargements pour les applications de livraison d'Instacart, de Walmart Grocery et Shipt. Respectivement, les téléchargements de ces trois applications ont ainsi augmenté de 218 %, 160 % et 124 %. En temps normal, Apptopia précise que ces applications enregistrent plus de 20 000 téléchargements chaque jour, exception faite de Shipt. Mais dimanche dernier, le nombre de téléchargements d'Instacart s'est établi à 38 500, et celui de Walmart Grocery à 54 000.

Chez les géants, un porte-parole d'Amazon a également déclaré à Bloomberg avoir observé une augmentation des ventes en ligne, à un niveau problématique. Face à une demande trop importante, le site a d'ailleurs annoncé donner la priorité aux biens médicaux et de première nécessité.

L'explosion de ces téléchargements est un effet clair du nouveau coronavirus, que ce soit suite aux mesures de « distanciation sociale » prises dans chaque État américain ou aux images très médiatisées de rayons vides et de files d'attente devant les magasins. Les clients, en particulier les populations les plus sensibles au Covid-19, se tournent vers la livraison à domicile car elles réduisent sensiblement le nombre de contacts avec d'autres personnes. La seule interaction se fait avec le livreur, et encore : de nombreuses commandes sont simplement laissées sur le pas de la porte.


Les personnes âgées se tournent vers la livraison

Même son de cloche en Europe, et notamment en France. L'arrêté du 14 mars 2020 ayant autorisé le secteur de la restauration à continuer ses activités de livraison, tous les acteurs s'y sont précipités, mettant en suspens leur activité principale. Uber (qui a promis d'indemniser ses chauffeurs en cas d'infection), McDonald's, Domino's ou encore Deliveroo ont tous lancé des solutions dites « sans contact ». En d'autres termes, votre commande est laissée sur le pas de la porte.


Et comme aux États-Unis, cette tendance se confirme dans les chiffres. En France, selon France Soir, les demandes de livraison auraient augmenté de 70 % chez les personnes âgées. Selon le média Stratégies, la moyenne des téléchargements hebdomadaires en janvier 2020 en Chine a augmenté de 25 % par rapport à la même période l'année précédente. Et plus largement, l'Italie, qui compte désormais plus de cas confirmés que la Chine, a passé 11 % de temps en plus sur ses appareils mobiles.

Source : TechCrunch
Modifié le 20/03/2020 à 13h05
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top