Amazon va désormais donner la priorité aux livraisons de produits dits "essentiels"

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
23 mars 2020 à 11h58
0
amazon_prime1600

Face à la situation sanitaire, Amazon s'adapte... ou plutôt se mobilise. Selon Cnet, le géant américain du e-commerce priorise désormais les expéditions de matériel médical et de biens de première nécessité. Cette mesure concerne dès à présent les États-Unis, mais aussi et surtout l'Europe, déclarée depuis quelques jours épicentre de l'épidémie.

Mise à jour de l'article - Lundi 23 mars 2020 à 11h05

Samedi 21 mars, Amazon a annoncé des dispositions plus précises concernant les marchés français et italien. Depuis ce week-end, le e-commerçant a décidé de « temporairement cesser de prendre des commandes sur certains produits moins prioritaires sur Amazon.fr et Amazon.it ». Comme aux États-Unis, ce sont les produits d'hygiène ou de base pour la maison qui auront la primeur dans les centres de distribution. Notons que les commandes passées avant cette date devraient bien être prises en charge.

Cette politique provisoire d'Amazon est prévue pour s'appliquer aussi bien aux produits commandés directement auprès d'Amazon qu'à ceux commandés auprès des vendeurs tiers qui stockent leurs produits dans les entrepôts de l'entreprise. En revanche, les vendeurs de la marketplace qui expédient eux-mêmes leurs produits continueront à envoyer normalement les commandes.


Conscient de son importance en période de crise sanitaire et de confinement généralisé, Amazon change son fusil d'épaule et réorganise ses expéditions. Pour répondre à la demande croissante en matériel médical et en biens de première nécessité (produits pour bébés, pour l'hygiène et les animaux ou encore épicerie), le groupe de Jeff Bezos revoit ses priorités en matière d'expéditions et impose des contraintes aux vendeurs tiers, mais aussi à ses propres vendeurs.


Mieux lutter contre les ruptures de stock

En clair, et comme l'explique Cnet, les vendeurs dont les articles sont expédiés par Amazon ne seront plus autorisés à délivrer des produits ne rentrant pas dans les catégories fortement demandées suite à l'épidémie. L'idée est avant tout de libérer les coursives pour favoriser l'afflux des produits les plus importants et éviter de plus amples ruptures de stock.

«&nbp;Nous constatons une augmentation des achats en ligne et, par conséquent, certains produits tels que les de première nécessité et les fournitures médicales sont en rupture de stock », a expliqué un porte-parole d'Amazon ce mardi au travers d'un communiqué.

« En gardant cela à l'esprit, nous donnons temporairement la priorité à ces articles et aux autres produits très demandés qui arrivent dans nos centres de traitement des commandes, afin de pouvoir recevoir, réapprovisionner et livrer ces produits aux clients plus rapidement », a-t-il indiqué plus loin.


Amazon bousculée sur une période de l'année d'ordinaire calme

Comme le précise Cnet, Amazon doit faire face à une forte affluence et un nombre de commandes inhabituel sur cette période de l'année, réputée plutôt calme puisqu'elle arrive après les fêtes de fin d'année et les soldes. Pour parvenir à répondre à la demande, le groupe a d'ores et déjà prévu d'embaucher 100 000 personnes aux États-Unis. Des mesures similaires ont par ailleurs été évoquées en Europe.

Cette réorganisation des expéditions sera par essence temporaire, note Amazon, qui promet d'avertir ses vendeurs lorsqu'elle prendra fin, le 5 avril prochain sauf report. La firme indique également que les expéditions déjà traitées seront finalisées.

Source : Cnet
Modifié le 23/03/2020 à 12h00
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top