Valve fait des coupes sur la réalité virtuelle : 13 employés licenciés

Pierre Crochart Contributeur
08 mars 2019 à 20h58
0
Steam VR
Crédits : Valve

À l'approche du printemps, c'est opération nettoyage chez Valve. L'entreprise, manifestement plus prompte à se séparer de ses salariés qu'à bannir des jeux faisant l'apologie du viol de sa boutique Steam, a récemment mis un terme au contrat de 13 collaborateurs.

« Circulez, il n'y a rien à voir ». C'est en substance ce que répond Valve aux inquiets après le renvoi de 13 personnes assignées au développement de jeux et d'applications en réalité virtuelle.

« Aucun changement majeur »

« Le mois dernier, 13 employés à temps plein ont été licenciés et une partie de nos contrats de sous-traitance résiliée », confirme Doug Lombardi, le porte-parole de Valve dans les colonnes de Variety. « Business is business », embraye presque l'intéressé, avant d'assurer que ce dégraissage plutôt sévère ne représente en soi aucun changement majeur dans l'entreprise.

Remercié pour ses services aux côtés de 12 de ses collègues, Nat Brown a été témoin d'un élan de solidarité et de nombreux messages de soutien sur Twitter. Cet ingénieur dévoué au développement de la réalité virtuelle était en poste chez Valve depuis 2015, et a vu naître les plus gros projets de l'entreprise en la matière : la plateforme SteamVR ainsi que le casque de réalité virtuelle HTC Vive.

Un changement de stratégie pour Valve ?

Mais si Valve assure que le départ précipité de 13 employés est sans incidence sur son agenda, difficile de ne pas y voir un certain renoncement. L'entreprise de Gabe Newell a beau avoir fait montre de son enthousiasme pour la technologie il y a de ça quatre ans, peu de projets ont en réalité été concrétisés.

Pour l'heure, Valve n'a d'ailleurs publié qu'une seule application concrète en réalité virtuelle : The Lab, une compilation d'expériences VR pour possesseurs d'Oculus Rift, HoloLens ou HTC Vive. Le Vive qui, comme son nom l'indique, est co-développé par le constructeur taïwanais HTC, lequel a récupéré depuis peu la pleine paternité du projet.

Une somme d'indices qui laisse à penser que Valve est tout simplement déçu du décollage tardif d'une technologie en laquelle il a placé beaucoup de billes. Ou pas ? Comble de l'ironie : Valve a récemment mis en ligne une offre d'emploi pour un ingénieur software et hardware dédié à la réalité virtuelle. Au moins, le ou la futur(e) candidat(e) sait à quoi s'en tenir.

Source : The Verge

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top