Valve fait des coupes sur la réalité virtuelle : 13 employés licenciés

le 08 mars 2019
 0
Steam VR
Crédits : Valve

À l'approche du printemps, c'est opération nettoyage chez Valve. L'entreprise, manifestement plus prompte à se séparer de ses salariés qu'à bannir des jeux faisant l'apologie du viol de sa boutique Steam, a récemment mis un terme au contrat de 13 collaborateurs.

« Circulez, il n'y a rien à voir ». C'est en substance ce que répond Valve aux inquiets après le renvoi de 13 personnes assignées au développement de jeux et d'applications en réalité virtuelle.

« Aucun changement majeur »


« Le mois dernier, 13 employés à temps plein ont été licenciés et une partie de nos contrats de sous-traitance résiliée », confirme Doug Lombardi, le porte-parole de Valve dans les colonnes de Variety. « Business is business », embraye presque l'intéressé, avant d'assurer que ce dégraissage plutôt sévère ne représente en soi aucun changement majeur dans l'entreprise.

Remercié pour ses services aux côtés de 12 de ses collègues, Nat Brown a été témoin d'un élan de solidarité et de nombreux messages de soutien sur Twitter. Cet ingénieur dévoué au développement de la réalité virtuelle était en poste chez Valve depuis 2015, et a vu naître les plus gros projets de l'entreprise en la matière : la plateforme SteamVR ainsi que le casque de réalité virtuelle HTC Vive.

Un changement de stratégie pour Valve ?


Mais si Valve assure que le départ précipité de 13 employés est sans incidence sur son agenda, difficile de ne pas y voir un certain renoncement. L'entreprise de Gabe Newell a beau avoir fait montre de son enthousiasme pour la technologie il y a de ça quatre ans, peu de projets ont en réalité été concrétisés.

Pour l'heure, Valve n'a d'ailleurs publié qu'une seule application concrète en réalité virtuelle : The Lab, une compilation d'expériences VR pour possesseurs d'Oculus Rift, HoloLens ou HTC Vive. Le Vive qui, comme son nom l'indique, est co-développé par le constructeur taïwanais HTC, lequel a récupéré depuis peu la pleine paternité du projet.

Une somme d'indices qui laisse à penser que Valve est tout simplement déçu du décollage tardif d'une technologie en laquelle il a placé beaucoup de billes. Ou pas ? Comble de l'ironie : Valve a récemment mis en ligne une offre d'emploi pour un ingénieur software et hardware dédié à la réalité virtuelle. Au moins, le ou la futur(e) candidat(e) sait à quoi s'en tenir.

Source : The Verge

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
Nintendo s'apprêterait à lancer une version plus petite et moins chère de la Switch
Iliad (Free) prépare une annonce sur sa stratégie fixe et mobile le 7 mai
L'épisode 1 de la dernière saison de Game of Thrones piraté 54 millions de fois en 24h
Les Britanniques devront bientôt prouver leur âge pour accéder aux sites pornos
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
Ubisoft propose Assassin's Creed Unity en téléchargement gratuit sur PC pendant une semaine
HBO annonce l'arrivée de la saison 3 de Westworld en 2020
L'Union européenne observe de très près les pratiques fiscales de Google en Irlande
E3 2019 : les principales rumeurs et annonces attendues pour l'événement
scroll top