Valve fait des coupes sur la réalité virtuelle : 13 employés licenciés

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
08 mars 2019 à 20h58
0
Steam VR
Crédits : Valve

À l'approche du printemps, c'est opération nettoyage chez Valve. L'entreprise, manifestement plus prompte à se séparer de ses salariés qu'à bannir des jeux faisant l'apologie du viol de sa boutique Steam, a récemment mis un terme au contrat de 13 collaborateurs.

« Circulez, il n'y a rien à voir ». C'est en substance ce que répond Valve aux inquiets après le renvoi de 13 personnes assignées au développement de jeux et d'applications en réalité virtuelle.

« Aucun changement majeur »

« Le mois dernier, 13 employés à temps plein ont été licenciés et une partie de nos contrats de sous-traitance résiliée », confirme Doug Lombardi, le porte-parole de Valve dans les colonnes de Variety. « Business is business », embraye presque l'intéressé, avant d'assurer que ce dégraissage plutôt sévère ne représente en soi aucun changement majeur dans l'entreprise.

Remercié pour ses services aux côtés de 12 de ses collègues, Nat Brown a été témoin d'un élan de solidarité et de nombreux messages de soutien sur Twitter. Cet ingénieur dévoué au développement de la réalité virtuelle était en poste chez Valve depuis 2015, et a vu naître les plus gros projets de l'entreprise en la matière : la plateforme SteamVR ainsi que le casque de réalité virtuelle HTC Vive.

Un changement de stratégie pour Valve ?

Mais si Valve assure que le départ précipité de 13 employés est sans incidence sur son agenda, difficile de ne pas y voir un certain renoncement. L'entreprise de Gabe Newell a beau avoir fait montre de son enthousiasme pour la technologie il y a de ça quatre ans, peu de projets ont en réalité été concrétisés.

Pour l'heure, Valve n'a d'ailleurs publié qu'une seule application concrète en réalité virtuelle : The Lab, une compilation d'expériences VR pour possesseurs d'Oculus Rift, HoloLens ou HTC Vive. Le Vive qui, comme son nom l'indique, est co-développé par le constructeur taïwanais HTC, lequel a récupéré depuis peu la pleine paternité du projet.

Une somme d'indices qui laisse à penser que Valve est tout simplement déçu du décollage tardif d'une technologie en laquelle il a placé beaucoup de billes. Ou pas ? Comble de l'ironie : Valve a récemment mis en ligne une offre d'emploi pour un ingénieur software et hardware dédié à la réalité virtuelle. Au moins, le ou la futur(e) candidat(e) sait à quoi s'en tenir.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Anthem : la refonte du jeu est officiellement annulée
Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar
Séries originales (ou non) : notre sélection des meilleures séries proposées sur Disney+
Cyberpunk 2077 : la seconde mise à jour majeure repoussée à fin mars suite à la cyberattaque
Soldes : cette caméra 360° Xiaomi Mi Home Security est au meilleur prix chez Darty
Starlink : l'ARCEP autorise le déploiement du réseau internet par satellite d'Elon Musk en France
Soldes : les promotions high-tech à ne pas manquer ce mercredi
Klipsch T5 II : des écouteurs premium à la sonorité équilibrée, enfin à maturité
Forfait mobile : Free relance son célèbre forfait 80 Go à 11,99€/mois
Soldes Cdiscount : cette tablette Samsung Galaxy Tab S7 profite de 100€ d'ODR
Haut de page