Batterie domestique : BMW permet l'indépendance totale et optimise les centrales

22 juin 2016 à 13h30
0
C'est maintenant au tour de BMW de rejoindre la liste grandissante des constructeurs qui commercialisent une solution de batterie domestique.

BMW profite de l'Electric Vehicle Symposium, qui se tient cette semaine à Montréal, pour annoncer sa solution de stockage de l'électricité. Tout comme Tesla, Mercedes et Nissan avant lui, le constructeur allemand de voitures met les batteries de ses voitures électriques au service de l'indépendance énergétique.

BMW sera le premier à reconvertir une batterie entière. Elle sera accrochée au mur telle qu'elle est fabriquée et utilisée dans les BMW i3 et Mini électrique. Les autres constructeurs fabriquent quant à eux des systèmes spécifiques constitués de cellules individuelles de batteries de voitures.

Précédemment :
Nissan xStorage : "la batterie domestique la plus abordable"
Tesla Powerwall 2 : un "changement radical" pour la future batterie domestique


0230000008480844-photo-batterie-domestique-bmw-i.jpg

Jusqu'à 100 % d'autoconsommation

Le constructeur proposera sa solution avec des batteries neuves mais aussi et surtout avec des batteries à recycler. Il donnera une seconde vie aux batteries un peu usées par quelques années d'utilisation dans une voiture électrique. Les batteries domestiques de BMW seront néanmoins de loin les plus généreuses : alors que celles des concurrents avaient initialement une capacité nominale de 5 à 10 kWh, celles-ci faisaient 22 voire 33 kWh en sortant de l'usine.

Rechargées en journée par des panneaux solaires installés sur le toit de la maison, ces batteries sont ainsi les premières du marché à ne pas seulement tendre vers l'autonomie électrique, mais à pouvoir l'assurer entièrement. Un foyer moyen en France consomme effectivement moins de 15 kWh par jour.

À lire aussi : BMW i3 : jusqu'à 400 km d'autonomie avec une nouvelle batterie

ChargeForward : des batteries pour optimiser les centrales électriques

BMW a enfin annoncé le programme ChargeForward, qui vise à améliorer l'efficacité de la production d'électricité, et donc à réduire l'impact environnemental ainsi que les coûts. Il s'agit pour ce faire de permettre au fournisseur d'électricité de reporter ou d'interrompre à distance la recharge des voitures électriques et/ou des batteries domestiques, afin de résorber les pics de consommation et de lisser la production.

Certes, produire des batteries pollue. Mais on les recycle désormais assez bien. Et en les revalorisant pour permettre d'optimiser la production d'électricité et le recours aux énergies renouvelables, elles seront de plus en plus au service du développement durable.

À lire aussi : Solaire et batteries domestiques : EDF se lance dans l'autoconsommation
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Boeing 737 MAX : le constructeur avait caché les défauts de conception aux pilotes et aux régulateurs
Trop grande la PS5 ? Qu'en pensez-vous ?
scroll top