Concours Pwn2Own : les objets connectés Amazon, Xiaomi, Sony ou Samsung rapidement hackés

Pwn2Own concours hackers
© Zero Day Initiative

Lors d'une compétition dédiée au piratage informatique « éthique », plusieurs objets connectés ont été assaillis par des hackers à la recherche de failles. À ce petit jeu, de nombreuses marques ont affiché leurs faiblesses, qu'elles pourront ensuite corriger. Mais deux produits ont brillé par leur robustesse : Facebook Portal et Google Home.

Pour tester la sécurité informatique d'un système, rien de tel que le « bug bounty ». Il s'agit d'un appel lancé aux hackers éthiques, qui doivent faire remonter au constructeur d'un produit les vulnérabilités découvertes, moyennant récompense.

Un duo de « serial hackers »

Le concours Pwn2Own, organisé depuis 2007, s'inscrit précisément dans ce mouvement. Son principe : mettre aux prises quelques-uns des meilleurs hackers de la planète, qui s'attaquent à des objets vendus dans le commerce, pour que les failles soient ensuite corrigées. Deux éditions sont organisées chaque année, et celle de novembre 2019 est principalement dédiée aux objets mobiles ou connectés. Les participants ont donc reçu une liste de « cibles » il y a plusieurs mois et, dès le coup d'envoi, ils peuvent faire démonstration des bugs préalablement repérés. Avec l'objectif de remporter de l'argent et des points pour le classement général.


Lors du premier jour du tournoi, qui s'est déroulé hier, un duo s'est particulièrement fait remarquer. L'équipe « Fluoroacetate » est ainsi parvenue à successivement hacker les smart TV Sony X800G et Samsung Q60, l'écran connecté Amazon Echo Show 5 ainsi que les smartphones Xiaomi Mi 9 et Samsung Galaxy S10.

Facebook et Google résistent

En revanche, pour l'instant, personne n'a choisi de s'attaquer au Facebook Portal et à l'enceinte Google Home. Il semblerait donc que ces deux produits n'aient pas été considérés comme particulièrement vulnérables par les participants, qui leur ont préféré des cibles plus « faciles ». Il reste néanmoins encore une journée pour contredire ce constat.


L'offensive viendra-t-elle de Fluoroacetate ? Quoi qu'il en soit, l'équipe occupe la tête du classement après le premier jour de compétition, cumulant 15 points et 145 000 dollars de prime (environ 131 000 euros). Une performance pas vraiment surprenante pour un duo en quête de sa troisième médaille d'or consécutive.

Source : Android Police
Modifié le 07/11/2019 à 16h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Cardboard de Google passe en open source pour des projets VR à bas coût
Roborock S5 Max : le dernier aspirateur-robot de la marque déjà en pré-commande
Forfait mobile : tout savoir de l'offre B&You 50 Go à 11,99€/mois
Facebook : un selfie en guise d'identification ?
Huawei Mate 20 et P30 Pro à prix fou chez Amazon
Le SSD SanDisk Ultra 3D 1 To à un prix digne du Black Friday
App Defense Alliance, le nouveau partenariat de Google contre les applications malveillantes
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Le disque dur Seagate BarraCuda 4To à 80,56€ au lieu de 94,99€ chez Ebay
Nintendo continuera de soutenir la 3DS en 2020
Haut de page