La maison connectée avec Google Home

20 janvier 2019 à 10h20
0
Google Home
GaleanoStock / Shutterstock.com

Google se targue que son Assistant est compatible avec « plus de 10 000 appareils connectés fabriqués par plus de 1 000 marques ». Avec ou sans enceinte Google Home, il est donc possible de contrôler intégralement votre maison par commandes vocales.

Quoi de plus simple et agréable que de contrôler l'éclairage, la température ambiante, les systèmes d'alarmes et de sécurité de votre maison par de simples commandes vocales accessibles à tous les membres de la famille sans avoir à se déplacer ou à mettre le nez dans une interface complexe ? Compatible avec la plupart des grands fabricants d'objets connectés, Google Assistant vous permet de tout contrôler par la voix depuis vos smartphone et tablette, ou depuis votre enceinte de la gamme Google Home.

Contrôler l'éclairage : Philips Hue, Yeelight, TP-Link...

Contrôler l'éclairage, c'est un peu la base dans un écosystème de domotique connecté. Une multitude de fabricants propose aujourd'hui des solutions d'éclairages innovantes, contrôlables par la voix avec l'Assistant Google. Parmi eux, nous pouvons notamment parler de la gamme Philips Hue qui permet de moduler l'intensité lumineuse, changer la couleur de vos lumières ou encore tout simplement allumer et éteindre les ampoules des différentes pièces.

Avec le même principe de fonctionnement, on peut citer les ampoules TP-Link, mais aussi la gamme Wink qui propose des éclairages au design étonnant et contemporain, ou encore la marque Yeelight développée par la désormais célèbre entreprise chinoise Xiaomi et qui ne nécessite aucun pont de connexion contrairement à la plupart des modèles.

Dans une échelle de tarif plus qu'abordable, nous pouvons citer l'éclairage intelligent TRÅDFRI développé par la chaîne de magasins d'origine suédoise, IKEA.

Les prises connectées : Konyks, Osram, Horsky...

Une prise connectée, à quoi ça peut bien être utile ? La plupart des produits actuellement sur le marché comme les très populaires prises de chez TP-Link permettent d'abord de faire des économies d'énergie, mais surtout de contrôler vos petits appareils électroménagers à distance et par la voix. Concrètement, vous pouvez, grâce à ces prises, donner un peu d'intelligence à des appareils qui n'en sont pas pourvus.

Ainsi, il vous sera possible de stopper l'alimentation électrique d'un appareil, de définir une minuterie ou une programmation horaire, de suivre la consommation en énergie de vos équipements et bien plus selon les modèles. Toutefois, la plupart de ces prises ne possèdent pas de raccordement à la terre ; il convient donc de ne pas y brancher d'appareils électriques trop gourmands. Elles se destinent plutôt à tout ce qui est petit électroménager.

Parmi les prises connectées compatibles avec Google Home, on peut citer la gamme Konyks de Priska, l'économique COOSA Smart Socket, la gamme Osram qui s'associe avec le pont de Philips Hue, ou encore les prises Horsky.

Le thermostat connecté : Nest, Somfy, Netatmo...

Si vous faites un tour sur le store de Google, vous pourrez remarquer que ce dernier propose le thermostat de son partenaire Nest, le Nest Learning Thermostat, 3e génération au prix de 249€.

S'agissant d'un partenariat entre les deux entreprises, il paraît assez évident que l'intégration doit être ici assez poussée afin de nous offrir une expérience complète. D'autres produits de la gamme Nest sont d'ailleurs proposés sur le store, dont le Nest Protect, un système d'alarme qui fonctionne en synergie avec le thermostat, par exemple, en coupant la chaudière si le détecteur recense un trop fort taux de monoxyde de carbone dans la maison.

Nest n'est évidemment par la seule marque sur ce marché compatible avec Google Home. Un peu plus économique pour le porte-monnaie, vous trouverez notamment le thermostat connecté de Somfy, ou encore celui de tado° ou de Netatmo.

Les systèmes de sécurité : Nest, Nuki Smart Lock

Enfin, les systèmes de sécurité intelligents sont certainement les objets connectés qui offrent le meilleur confort possible, même si c'est difficile de s'en apercevoir tant que personne n'a tenté d'entrer chez vous par effraction ou que vous avez évité un risque d'incendie ! Bien sûr, même équipé du système de sécurité le plus complet, on ne souhaite pas que ces choses-là arrivent.

Nest, partenaire de Google Home, propose de nombreux produits destinés à la sécurité, notamment sa large gamme de caméras de surveillance. La caméra Nest Cam IQ est par exemple capable de reconnaissance faciale, elle peut ainsi identifier les membres de la famille et les personnes vivant dans votre logement. En outre, elle est capable de suivre les déplacements d'un individu, mais aussi d'être utilisée tel un interphone. Un abonnement Nest Aware est également proposé afin de garder sur le cloud tous vos enregistrements, 24h/24, 7j/7. Nest propose également d'autres caméras de surveillance, d'intérieur comme d'extérieur, à retrouver sur la boutique en ligne de Google, tout comme le détecteur Nest Protect.

Les serrures connectées sont elles aussi de plus en plus populaires, parmi elles on retrouve la Nuki Smart Lock très simple à installer puisqu'elle ne nécessite pas le changement de votre barillet.

Comment configurer l'Assistant Google pour gérer la domotique ?

À l'instar des skills d'Alexa, l'Assistant Google possède une bibliothèque de compétences que vous pouvez retrouver à l'adresse suivante depuis votre navigateur web, ou sur l'application en vous rendant sur l'onglet « Compte »
Compte
puis « Paramètres > Services > Découvrir ».

Screenshot_2019-01-05-15-13-21.jpg

Pour configurer vos objets connectés de domotique, il suffira de vous rendre dans Contrôle de la maison, sous l'onglet « Assistant ». Assurez-vous d'abord que le produit que vous souhaitez configurer est correctement connecté sur le même réseau Wi-Fi que votre enceinte Google Home.

Screenshot_2019-01-05-15-10-59.jpg
Screenshot_2019-01-05-15-11-12.jpg

1. Dans contrôle de la maison, cliquez sur le bouton ( + ) en bas à droite de la page

Comme vous pouvez le voir, les services proposés sont extrêmement nombreux. Tapez le nom du service que vous recherchez, par exemple Philips Hue, Yeelight, ou Somfy.

Screenshot_2019-01-05-15-11-24.jpg

2. Vous êtes redirigé afin de vous identifier, ou de créer un compte, pour le service désiré

Entrez votre identifiant et votre mot de passe puis validez. Une fois cette étape effectuée, vous allez pouvoir associer vos appareils qui, normalement, doivent être synchronisés avec l'application à ce stade. Vous retrouverez les appareils synchronisés dans l'onglet « Appareils ».

3. Dans l'onglet « Pièces », cliquez sur le bouton ( + ) pour ajouter une nouvelle pièce puis sélectionnez les appareils qui s'y trouvent

Il ne vous reste plus qu'à valider puis à essayer de contrôler vos appareils par la voix !



Paramétrage, utilisation, connectique... Découvrez notre guide complet pour apprendre à apprivoiser l'enceinte intelligente Google Home

Modifié le 16/04/2019 à 14h31
Cet article vous a été utile ?
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top