La Police nationale en campagne contre le "ping call", l'arnaque à l'appel en absence

27 janvier 2020 à 13h52
0
appel-telephone.jpg
© Pixabay

Si le spam vocal ne date pas d'hier, la pratique se développe à nouveau fortement depuis quelques mois, comme le rapporte le ministère de l'Intérieur.

Utilisé depuis plusieurs années par des escrocs, le ping call (appelé aussi « spam vocal ») peut se définir comme une technique frauduleuse qui consiste à appeler un numéro de téléphone en faisant en sorte de couper la tentative d'appel juste après la première sonnerie. Pour peu que le destinataire ne soit pas rompu à l'exercice ni sensible aux différents types d'escroquerie, celui-ci essaie alors de rappeler le numéro du correspondant, et tombe en réalité sur un numéro surtaxé.

Des numéros qui inspirent plus confiance qu'auparavant

Il y a quelques années, il était peut-être plus simple pour certains de ne tomber dans le piège du ping call. Souvent, les escrocs utilisaient des numéros commençant par 0 899, des numéros qui appartiennent à la catégorie des numéros surtaxés.

Aujourd'hui, les malfrats poussent le vice encore plus loin en passant leurs appels depuis des numéros débutant par 01, 02, 03, 04 etc., qui correspondent aux zones géographiques de la France métropolitaine, et qui se rattachent naturellement à des numéros appartenant à des particuliers ou entreprises.


À partir de là, l'individu qui tombe dans le piège rappelle le numéro. Sauf que le correspondant est un opérateur qui lui annonce qu'il a gagné un beau cadeau ou un bon d'achat, et qu'il lui faut rappeler un service clients fake dont le numéro débute par... 0 899 et est évidemment surtaxé. L'intérêt des escrocs est de pousser la victime à passer un maximum de temps au téléphone, pour augmenter ces gains. Et là où la ruse est encore plus perverse, c'est que des humains ont remplacé les ordinateurs à l'autre bout du fil.

Des indices doivent vous mettre la puce à l'oreille

Plusieurs indices sont censés alerter la potentielle victime sur l'escroquerie qu'elle est sur le point de subir. D'abord, un appel en absence rapide (coupé après la première sonnerie). Ensuite, le fait qu'il s'agisse d'un numéro qu'elle ne connaît pas ou qui ne lui dit rien. Enfin, si aucun message n'a été laissé sur le répondeur à l'issue de l'appel. Voilà autant de signes qui sont censés mettre la puce à l'oreille à la personne ciblée.

Outre le fait évident de ne pas rappeler, la Police nationale invite toutes les personnes qui reçoivent ce genre d'appels à envoyer un SMS (gratuit) au 33 700 avec la mention « Spam vocal » suivie du numéro suspicieux, ce qui donne un « Spam vocal 01 XX XX XX XX ». Un accusé de réception émanant du 33 700 est ensuite envoyé. Il est possible de déclarer le numéro comme spam en ligne, sur le site 33700.fr, une plateforme recommandée par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF).


Dans le cas où vous avez été victime de cette escroquerie, vous devez contacter Info escroqueries au 0 805 805 817 (service et appel gratuits) ou visiter la plateforme internet-signalement.gouv.fr.

9
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top