Emirates répond à l'UFC-Que Choisir et affirme proposer le remboursement à ses clients

30 avril 2020 à 12h26
0
emirates-A380.jpg
Un Airbus A380 d'Emirates (© Emirates)

La compagnie des Émirats arabes unis dit se préparer à traiter jusqu'à 150 000 demandes de remboursement par mois. Contre 35 000 habituellement.

À l'instar d'easyJet, qui a déjà apporté sa réponse sur le sujet à l'UFC-Que Choisir, la compagnie Emirates, listée par l'association de consommateurs parmi les 57 transporteurs aériens préférant imposer l'avoir en lieu et place du remboursement, avec mise en demeure à la clé, a rappelé il y a quelques jours proposer plusieurs options à ses clients et partenaires commerciaux, parmi lesquelles on retrouve... le remboursement. Explications.


Emirates propose trois options à ses clients

En réalité, Emirates a lancé un programme de remboursement depuis le 14 avril 2020. En tout cas, il fait partie de l'une des trois options proposées. Dans le détail, la compagnie propose aux clients concernés par des annulations de vols et des restrictions de voyage de conserver leur billet actuel pendant 24 mois. Toutes celles et ceux qui auront réservé un billet d'ici le 30 juin, pour un voyage prévu au plus tard le 30 novembre 2020, bénéficieront de ce choix s'ils le souhaitent. La nouvelle date de voyage doit tout de même être sélectionnée dans les deux ans suivant la date d'émission du billet originel.

Il existe une seconde option, qui permet d'obtenir un avoir, un bon de voyage dont le montant serait strictement équivalent à celui payé lors de la réservation initiale. Le transporteur note que le bon peut être utilisé sans frais de modification, qu'il est valable un an depuis sa date d'émission et peut être prolongé une seconde année.


Un demi-million de remboursements en attente

La troisième et dernière option proposée par Emirates est celle du remboursement. La compagnie aérienne met à disposition des clients ou voyageurs déçus et empêchés un formulaire en ligne permettant de réclamer le remboursement de son billet ou d'un avoir qui ne serait pas utilisé, le tout sans aucune pénalité pécuniaire.

« C'est une période difficile pour nous, comme pour toutes les compagnies aériennes. Nous puisons dans nos réserves de trésorerie en étant proactifs dans le traitement des remboursements, car c'est notre devoir et notre responsabilité. Nous tenons à assurer à nos clients et à nos partenaires commerciaux que nous honorerons nos remboursements et que nous faisons de notre mieux pour accélérer les choses », a déclaré Sir Tim Clark, le président d'Emirates.

La compagnie s'efforce donc à laisser le choix à ses clients, en assurant qui plus est renforcer sa capacité de remboursements en attente, en la faisant passer de 35 000 demandes mensuelles à 150 000, l'objectif étant de régulariser toutes les demandes d'ici le début du mois d'août. Emirates aurait à traiter, pour l'heure, près d'un demi-million de remboursements.

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Android : un nouveau malware cible les service bancaires en Europe
Elon Musk considère le confinement
La manette Xbox One sans fil noir avec l'adaptateur à prix cassé
L'usage de Microsoft Teams bondit : 75 millions d'utilisateurs quotidiens
Le Xbox Game Pass atteint les 10 millions d'abonnés dans le monde
World of Warcraft : Shadowlands intègre du Ray Tracing dans son alpha
Après Mulan, Le Roi Lion et en attendant Robin des Bois, Disney préparerait un remake... de Hercule !
Wish et d'autres grandes entreprises touchées par un scandale relatif aux adresses mail
Le célèbre casque Sony WH-1000XM3 voit son prix chuter
Haut de page