Windows 10 2004 Update : que va changer la prochaine grosse mise à jour de votre système ?

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
20 avril 2020 à 17h51
0
Windows 10

Bien que nommée « 2004 », cette grosse mise à jour de Windows 10 n'a rien à avoir avec la décennie précédente : l'appellation renvoie en fait à l'année et au mois de sa sortie officielle, avril 2020, la mise à jour devant être déployée à grande échelle dès le mois prochain.

Bien qu'officialisée ce mois-ci, la mise à jour est déjà bien connue, puisque complète depuis la fin de l'année 2019.


Les changements principaux de Windows 10 2004

Microsoft a fait évoluer son moteur de recherche pour le rendre plus intuitif et plus rapide. Derrière cette évolution se cache un remaniement de l'algorithme qui permet de soulager le disque dur et le processeur lorsqu'ils sont fortement sollicités par les applications en cours de fonctionnement.

Le gestionnaire de tâche évolue également, il indiquera dorénavant la température des GPUs sans avoir recours à un utilitaire extérieur. Il sera également capable d'identifier fidèlement un disque de stockage (Flash card, SSD, etc.).

L'application « Paramètres » continue d'évoluer avec une meilleure gestion de la connectivité réseaux, indiquant sur la même page par exemple l'adresse IP de connexion ou encore la quantité de data utilisée, pratique pour les utilisateurs nomades avec une clé 4G.

Il sera également possible de renommer simplement les différents bureaux virtuels utilisés. Windows 10 2004 améliore aussi la restauration automatique des applications ouverte après un redémarrage. Auparavant limité aux applications bureautiques tel qu'Office, les applications UWP sont intégrées dans le processus.


Des évolutions pour les administrateurs réseau aussi

Disponible depuis longtemps sur macOS, la fonction « Réinitialiser ce PC » permettra de télécharger les fichiers d'installation depuis le Cloud au lieu de se limiter aux fichiers locaux. Avec une connexion rapide, la réinstallation système devrait être plus rapide et bénéficier directement des dernières mises à jour.

Avec la reconnaissance faciale ou par empreinte digitale Windows Hello, liée aux comptes utilisateurs Microsoft, les administrateurs pourront supprimer la connexion par mot de passe. Un code PIN pourra être mis en place (composé de chiffres, de lettres et de symboles), mais celui-ci ne sera jamais partagé sur le réseau.


Les développeurs ne sont pas en reste avec la dernière mise à jour

Une évolution de Windows Sandbox, apparue avec la version 1903, offre la possibilité d'utiliser une machine virtuelle simple, totalement isolée de l'environnement de travail, pour tester des logiciels en cours de développement.

Avec la version 2004, Windows Sandbox pourra être amélioré en ajoutant des fichiers de configuration spécifique. ZDNet a part exemple réussi à modifier la mémoire en la passant à 8 Go au lieu des 4 Go de base.

À noter que Windows Subsystem for Linux passe en version 2 et permet d'exécuter Linux sur une machine virtuelle légère, de façon transparente.

Source : ZD Net
Modifié le 20/04/2020 à 17h52
69
31
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Facebook Messenger et WhatsApp bientôt réunis ?
Au diable AMD ? Apple travaillerait, aussi, sur des GPUs de son cru
Les États-Unis songent à interdire TikTok
scroll top