cPark, le Waze du stationnement, arrive à Paris

Numa LABORDE
31 mai 2018 à 13h03
0
Le Waze du stationnement arrive à Paris. Après avoir conquis les grandes villes belges avec 85.000 utilisateurs, cPark arrive en France et commence par la capitale.

L'application permet aux utilisateurs de signaler à la communauté les contrôles de stationnement en direct ou à l'inverse, les zones où les contrôles sont absents.

cPark


Un Waze du stationnement bientôt en France, déjà à Paris



Éviter les amendes en sachant où se garer et trouver le stationnement adéquat, c'est ce que propose cPark. L'application belge permet de manière légale de trouver les différentes zones de stationnement (gratuites, payantes, à disque) selon la ville où vous vous trouvez. Elle communique à ses utilisateurs les informations nécessaires comme le tarif, les heures où il est autorisé de se garer ainsi que la durée maximale autorisée.

L'application compte 85.000 utilisateurs en Belgique et elle est déjà utilisable dans les grandes villes belges, comme par exemple Anvers, Bruxelles, Bruges et Namur. Elle est désormais prête à s'installer dans les grandes villes françaises et commence par la capitale, ce qui constitue une aide non-négligeable pour les conducteurs parisiens, vu la difficulté à trouver une place et le prix des amendes. La start-up bruxelloise a pour objectif d'avoir « 200.000 utilisateurs en France d'ici la fin de l'année » explique Hadrien Crespin, fondateur de cPark au Figaro.

cPark


Le fonctionnement communautaire semblable à celui de Waze



L'application bruxelloise permet aux utilisateurs de signaler plusieurs informations à la communauté. Ils peuvent, dès qu'ils voient un contrôle des stationnements, le signaler et les usagers en seront immédiatement informés. Si un utilisateur reçoit malheureusement une amende, il peut également le signaler et indiquer son montant. Il est par ailleurs possible au contraire de donner les lieux de stationnement où il y a peu ou pas de contrôle.

Grâce aux informations envoyées, l'application peut estimer les horaires de passages des contrôles de stationnement et indiquer les risques d'être contrôlé (en fonction de l'heure) dans la zone où l'utilisateur est garé. La fourchette du montant de l'amende est aussi indiquée à l'utilisateur.

L'application n'est pour le moment disponible qu'à Paris, la start-up bruxelloise attendant de voir si cPark est suffisamment populaire avant de la rendre disponible dans les autres villes.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top