Waze, ou quand le guidage vire au désastre

TP avec Relaxnews/AFP
02 mars 2016 à 11h48
0

Waze, application de navigation routière, est une success story israélienne qui revendique des millions d'utilisateurs dans le monde après son rachat par Google. L'incursion inopinée de soldats dans un camp palestinien est la dernière controverse en date à laquelle elle ait à faire face.

Waze est une application pour smartphones reposant sur un système GPS et délivrant en temps réel les trajets les plus rapides à partir des informations fournies par les utilisateurs eux-mêmes sur les embouteillages, les accidents, les contrôles policiers ou les raccourcis. L'application a été créée par deux Israéliens et a remporté un prix majeur au salon de la téléphonie mondiale Mobile World Congress en 2013, avant d'être achetée la même année par Google pour plus d'un milliard de dollars.

Le service se décrit lui-même comme « la plus grande application communautaire de circulation et de navigation au monde ».

Bilan : un mort

Son nom s'est retrouvé mardi 1er mars à la une des journaux quand deux soldats israéliens se servant de l'application pour circuler en Cisjordanie occupée sont entrés par erreur dans un camp de réfugiés palestiniens, déclenchant de violents heurts qui ont fait un mort palestinien et une quinzaine de blessés avant l'aube.


0320000008365954-photo-waze-logo-triste.jpg


Waze a assuré n'avoir rien à voir avec ces évènements et a rejeté la faute sur les deux soldats et l'utilisation qu'ils ont faite de l'application. Waze a connu la polémique par le passé.

En août 2015, le maire de Jérusalem, Nir Barkat, se plaint auprès de Waze des directions fournies par l'application qui, selon lui, suggèrent que certaines parties de la ville sont sous contrôle palestinien et recommandent aux utilisateurs de les éviter. Israël considère que tout Jérusalem est sa capitale indivisible alors que la communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion de Jérusalem-Est.

Entre accidents et guet-apens

Décembre 2015. Des habitants de rues jusqu'ici tranquilles de Los Angeles accusent l'application de leur pourrir la vie en redirigeant le trafic vers leurs quartiers. Des riverains en colère signalent alors des accidents de leur invention pour détourner la circulation, rapportent les médias américains. Waze dit ne rien faire d'autre qu'aider ses utilisateurs à gagner du temps.

Janvier 2015. Le chef de la police de Los Angeles accuse l'application d'aider les délinquants en signalant les présences policières. « Je m'inquiète pour la sécurité des membres des forces de l'ordre et des habitants, et du risque que votre produit appelé Waze ne serve à de mauvaises fins », écrit-il à Google.

Une Brésilienne est abattue sous les yeux de son mari après que Waze les a conduits au beau milieu d'une favela contrôlée par un gang, rapporte la presse. Le couple essayait de trouver un raccourci vers la plage quand il s'est perdu.


À lire également :

Jamais essayé Waze ? Forgez-vous votre opinion :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top