Des navettes autonomes pour circuler entre Roissy-Charles de Gaulle et La Défense ?

14 octobre 2019 à 11h04
2
Renaut Waymo voiture autonome

Un trio composé de Renault, Waymo et la Région Ile-de-France planche actuellement sur un service de mobilité autonome entre Roissy-Charles de Gaulle et La Défense. Des expérimentations au sein de campus urbains prévus à cet effet ont d'ores et déjà débuté.

« Mon ambition est de mener à bien ce projet pour les Jeux Olympiques de Paris » : voilà l'objectif que s'est fixée Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Présidente d'Île-de-France Mobilités, quant au projet de navettes autonomes mis en place entre l'aéroport Paris-Charles De Gaulle et le centre des affaires parisien La Défense. Projet également développé par Waymo (Google) et le groupe Renault.

Des tests à Paris-Saclay

« Ce service de mobilité autonome entre Roissy et La Défense est susceptible de jouer un rôle clé pour la mobilité des Franciliens, des touristes et donc pour l'attractivité internationale de notre Région qui investit 100 millions d'euros pour aménager les infrastructures sur lesquelles circuleront les véhicules autonomes », précise l'ancienne Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.


Waymo

Le campus urbain de Paris-Saclay, en collaboration avec la Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités, a ainsi été choisi pour mener à bien plusieurs expérimentations. « L'objectif, c'est tester ce service de mobilité à la demande au niveau technique, ainsi qu'au niveau de son acceptabilité et appropriation par les clients finaux pour leurs déplacements du quotidien », peut-on lire dans un communiqué de Renault.

Les ZOE Cab en action

En l'occurrence, deux prototypes de ZOE Cab feront l'objet d'essais publics entre le 14 octobre et le 8 novembre 2019, du lundi au vendredi de 11 h à 18 h. Seule une centaine de personnes (étudiants, enseignants, chercheurs, entrepreneurs et personnel administratif) préalablement sélectionnée selon des critères précis participeront à ces tests.


À moins de cinq ans des JO 2024, les acteurs concernés ont encore le temps de peaufiner leur projet.

Source : ElectricCarReport
Modifié le 14/10/2019 à 11h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
madmax
“notre Région qui investit 100 millions d’euros pour aménager les infrastructures sur lesquelles circuleront les véhicules autonomes”<br /> 100 millions pour remplacer des êtres humains par des machines <br /> pour remplacer des liens sociaux par des personnes derrière un PC <br /> suis pas contre le progrès, mais demande juste de ne pas oublier la vie en société.
GRITI
Pas besoin de vie en société. Il y a les réseaux sociaux et plein de séries, films, tubes à regarder sur son smartphone hors de chez soi…
Bratak67
Je ne vois pas l’intérêt â remplacer l’humain systématiquement par des machines et ensuite pleurer qu’il y a un chomage structurel et donc " normal".<br /> C’est de l’irresponsabilité politique , à quand des robots dotés de I A â la place de certains politiciens professionnels ?
Palou
… alors qu’en même temps la Région IdF perce des tunnels pour les trains du Grand Paris (pour 2024 je crois), donc un service de navettes qui ne tiendra pas longtemps …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

SSD externe Samsung T5 500 Go bleu à 79,99€ au lieu de 119,99€
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
iTunes pour Windows : une faille utilisée pour installer un ransomware
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
🔥 Forfait 4G : B&You lance une nouvelle offre 50 Go à 11,99€/mois
La crypto de Facebook, Libra, se fait lâcher par Mastercard, Visa, eBay et Stripe
Taycan 4S : Porsche révèle la version plus abordable de sa sportive électrique
Apple a atteint un nouveau record en Bourse vendredi
Chargeur Panneau Solaire 3 Ports USB RAVPower 24W à 48,99€ au lieu de 69,99€
De nouvelles touches Office et emoji font leur apparition sur les claviers Microsoft
Haut de page