Volkswagen teste des e-Golf en conduite automatisée à Hambourg

Stéphane Ficca Contributeur
04 avril 2019 à 15h15
0
VW eGolf

À Hambourg, le groupe Volkswagen procède actuellement aux essais, en conditions réelles, d'une conduite automatisée de niveau 4 sur une flotte d'e-Golf.

C'est la première fois que Volkswagen mène des essais sur la conduite automatisée de niveau 4 en conditions réelles dans une grande ville allemande.

Des Volkswagen e-Golf en conduite « hautement automatisée »

Ainsi, dès à présent, ce sont cinq e-Golf équipées de scanners laser, de caméras, de capteurs à ultrasons et de radars, qui vont circuler le long des trois kilomètres du banc d'essai numérique de conduite automatisée et connectée installé à Hambourg. Pour des raisons évidentes de sécurité, des pilotes d'essai spécialement formés seront assis au volant pendant tous les essais de conduite réalisés à Hambourg afin de surveiller en permanence les fonctions de conduite et de pouvoir intervenir en cas d'urgence.

Chaque e-Golf configurée par Volkswagen Group Research est équipée de 11 scanners laser, de sept radars et de 14 caméras. Jusqu'à 5 Go de données sont transférés chaque minute pendant les essais de conduite, qui durent chacun plusieurs heures. Volkswagen précise qu'une puissance de calcul équivalente à quelque 15 ordinateurs portables est installée dans le coffre des voitures.

VW eGolf

Chaque voiture se charge ainsi de récolter des données sur les piétons, les cyclistes, les autres voitures, les intersections, les priorités, les véhicules stationnés et les changements de voie, le tout sur des distances très courtes et en quelques millisecondes. Plusieurs formes d'IA sont utilisées, notamment le deep learning, les réseaux de neurones et la reconnaissance des formes. La ville de Hambourg modernise ainsi progressivement ses feux de circulation en y intégrant des composants destinés à la communication « infrastructure-to-vehicle » et « vehicle-to-infrastructure ».

VW eGolf

Des voitures et des villes plus connectées

« Les essais sont axés sur les possibilités techniques, mais aussi sur les exigences en matière d'infrastructures urbaines », commente Axel Heinrich, Responsable de Volkswagen Group Research. « Pour rendre la conduite encore plus sûre et plus confortable à l'avenir, il faut non seulement que les véhicules deviennent autonomes et plus intelligents, mais que les villes disposent d'un écosystème numérique permettant aux véhicules de communiquer entre eux ainsi qu'avec les feux de circulation et les systèmes de gestion du trafic ».

Rappelons que la conduite autonome de niveau 4 est l'avant-dernier palier concernant la conduite automatisée, le niveau 5 étant l'automatisation complète.

1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top