Volkswagen teste des e-Golf en conduite automatisée à Hambourg

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
04 avril 2019 à 15h15
1
VW eGolf

À Hambourg, le groupe Volkswagen procède actuellement aux essais, en conditions réelles, d'une conduite automatisée de niveau 4 sur une flotte d'e-Golf.

C'est la première fois que Volkswagen mène des essais sur la conduite automatisée de niveau 4 en conditions réelles dans une grande ville allemande.

Des Volkswagen e-Golf en conduite « hautement automatisée »

Ainsi, dès à présent, ce sont cinq e-Golf équipées de scanners laser, de caméras, de capteurs à ultrasons et de radars, qui vont circuler le long des trois kilomètres du banc d'essai numérique de conduite automatisée et connectée installé à Hambourg. Pour des raisons évidentes de sécurité, des pilotes d'essai spécialement formés seront assis au volant pendant tous les essais de conduite réalisés à Hambourg afin de surveiller en permanence les fonctions de conduite et de pouvoir intervenir en cas d'urgence.

Chaque e-Golf configurée par Volkswagen Group Research est équipée de 11 scanners laser, de sept radars et de 14 caméras. Jusqu'à 5 Go de données sont transférés chaque minute pendant les essais de conduite, qui durent chacun plusieurs heures. Volkswagen précise qu'une puissance de calcul équivalente à quelque 15 ordinateurs portables est installée dans le coffre des voitures.

VW eGolf

Chaque voiture se charge ainsi de récolter des données sur les piétons, les cyclistes, les autres voitures, les intersections, les priorités, les véhicules stationnés et les changements de voie, le tout sur des distances très courtes et en quelques millisecondes. Plusieurs formes d'IA sont utilisées, notamment le deep learning, les réseaux de neurones et la reconnaissance des formes. La ville de Hambourg modernise ainsi progressivement ses feux de circulation en y intégrant des composants destinés à la communication « infrastructure-to-vehicle » et « vehicle-to-infrastructure ».

VW eGolf

Des voitures et des villes plus connectées

« Les essais sont axés sur les possibilités techniques, mais aussi sur les exigences en matière d'infrastructures urbaines », commente Axel Heinrich, Responsable de Volkswagen Group Research. « Pour rendre la conduite encore plus sûre et plus confortable à l'avenir, il faut non seulement que les véhicules deviennent autonomes et plus intelligents, mais que les villes disposent d'un écosystème numérique permettant aux véhicules de communiquer entre eux ainsi qu'avec les feux de circulation et les systèmes de gestion du trafic ».

Rappelons que la conduite autonome de niveau 4 est l'avant-dernier palier concernant la conduite automatisée, le niveau 5 étant l'automatisation complète.

1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

DSLR : malgré la chute des ventes, Nikon préparerait deux boîtiers pour 2021
Envie de changer de TV ? Notre comparatif des meilleurs téléviseurs par gamme de prix
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Pour Noël offrez une jolie montre connectée Fossil à prix choc sur Amazon
Patrick Drahi lance son OPA sur Altice Europe, l'objectif ? Se retirer de la Bourse
Idées cadeaux à moins de 100 € : notre sélection des meilleures promos
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech encore valables ce soir
Hottes Days Aliexpress : l'aspirateur sans fil Xiaomi Dreame T20 à prix choc
Xbox Series X : la production a démarré à la fin de l'été
Bon plan avant le Black Friday : la clé USB 3.0 SanDisk Ultra Flair 128 Go à près de -50% sur Amazon
Haut de page