En Corée du Sud, K-City : une ville entière dédiée aux tests de voitures autonomes

Par
Le 12 décembre 2018
 0
k-city
© KT Corp

La Corée du Sud a inauguré lundi le tout premier site mondial de test de voiture autonome basé sur le réseau 5G. Située à Hwaseong, au sud de Séoul, cette ville démontre bien les ambitions du pays pour cette nouvelle technologie.

La Corée du Sud bénéficie désormais elle aussi d'un laboratoire grandeur nature pour réaliser ses tests de véhicules autonomes ! À l'instar de M-City aux États-Unis et de J-Town au Japon, les Coréens viennent de célébrer l'achèvement de K-City, un projet annoncé en mai 2017 et dont le coût avoisinerait les 17 millions de dollars.

K-City : le laboratoire de véhicule autonome coréen

Zone urbaine de 320 000 m², K-City dispose d'autoroutes, de zones urbaines, de parkings, de routes de banlieue, mais aussi de 35 types d'installations différentes telles que des barrières de péage, des intersections, des tunnels, des voies de bus, des pistes cyclables, etc. Les principaux environnements de test pour les véhicules autonomes y sont donc réunis.

Pour devenir la première ville-laboratoire d'essais de véhicule autonome basée sur le réseau 5G, l'Autorité coréenne de la sécurité des transports (KOTSA) s'est associée avec Samsung pour déployer les systèmes de communication V2X (Vehicle-to-everything), ainsi que la 5G et 4G LTE. Le fabricant de semi-conducteurs sera également chargé de la mise en place de l'infrastructure informatique associée à ses technologies.

La 5G dans un pays à la pointe de la technologie

Concernant le réseau 5G, les trois principaux opérateurs de téléphonie mobile du pays ont inauguré le lancement du réseau commercial 5G basé sur la norme 3GPP le 1 décembre, alors même qu'aucun smartphone n'est encore compatible, excepté quelques prototypes. Par ailleurs, les opérateurs coréens se bousculent à présent pour présenter leurs technologies basées sur le réseau 5G, à l'instar de KT Corp avec son 5G Remote Cockpit, un système de contrôle à distance des véhicules et infrastructures routières, mais aussi avec la technologie V2I (Vehicle-to-infrastructure) qui contrôle la situation sur les routes en temps réel en associant la 5G à des caméras haute définition. De son côté SK Telecom a signé un partenariat avec Hyundai et Trimble pour développer des technologies intelligentes basées sur la 5G.

« En construisant différents réseaux de télécommunications - notamment les réseaux 5G, 4G et V2X - dans un même lieu, K-City fournira des expériences concrètes de conduite autonome pour les particuliers et les entreprises du secteur », a expliqué le directeur de la KOTSA, Byung Yoon Kwon. « Cet environnement ouvert devrait servir de laboratoire d'innovation unique pour les partenaires de l'industrie, ce qui finira par accélérer l'avènement de l'ère de la conduite autonome ».

Source : Insight

Modifié le 12/12/2018 à 11h50

Les dernières actualités Voiture autonome

scroll top