Uber : pour lutter contre les faux chauffeurs, l'appli lance une nouvelle fonctionnalité

Uber
© BigTunaOnline / Shutterstock.com

Bien décidée à lutter contre la multiplication des faux chauffeurs, qui ternissent sa réputation et sèment le doute chez les utilisateurs, la firme californienne lance une nouvelle fonctionnalité destinée à les rassurer.

La relative jeunesse des services Uber a poussé certaines personnes à utiliser de façon illégale la plateforme, ce qui pose des questions évidentes de sécurité. Ces derniers mois, la société de VTC a multiplié les initiatives pour rassurer les utilisateurs et les convaincre de monter à bord d'un véhicule Uber sans a priori. Pour lutter contre les faux chauffeurs, la plateforme a lancé, lundi 24 février, la fonctionnalité « Vérifiez votre course ».


Un code PIN de vérification envoyé à l'utilisateur

Cette nouvelle fonctionnalité permet à Uber de vérifier que les passagers qui transitent par l'application monte dans le bon véhicule, avec le bon chauffeur. Comment ? Grâce à une fonction « code PIN » qu'il est possible de choisir en passant par les paramètres de l'application et en appuyant sur l'onglet « Vérifiez votre course ».

La fonctionnalité peut soit être programmée pour chaque course, soit ne s'appliquer que pour les trajets effectués le soir et la nuit, entre 22 heures et 6 heures.

Une fois l'option activée, le client Uber reçoit un code PIN à quatre chiffres juste après avoir commandé sa course. Ensuite, lorsque le chauffeur arrive à sa rencontre, l'utilisateur doit lui renseigner le code avant de monter dans le véhicule. Si la combinaison est incorrecte, la course ne démarre pas sur l'application.


La mise en place d'un système d'identification en temps réel du chauffeur

La fonctionnalité vient s'ajouter aux informations que détient déjà le client dès la réservation de sa course, comme la marque, le modèle et la plaque d'immatriculation de la voiture, mais aussi le nom et la photo du chauffeur.

Depuis le mois de décembre, Uber a mis en place un système d'identification en temps réel des chauffeurs, dans le but de lutter contre la fraude. Dans la pratique, les chauffeurs doivent prendre un selfie qui sera comparé en temps réel avec leur photographie vérifiée par les collaborateurs d'Uber.

D'autres fonctionnalités, comme le bouton d'appel d'urgence, complète ce large dispositif sécuritaire. Cette dernière permet d'appeler le 112 depuis l'application et transmet au service sa position GPS, mais aussi la marque, le modèle et la plaque d'immatriculation du véhicule.

Source : Uber
Modifié le 27/02/2020 à 07h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Honor Magic Earbuds : de vrais concurrents des Airpods Pro, deux fois moins chers
Cet organisme n'a pas besoin d'oxygène pour survivre
Des chercheurs en IA s'intéressent à Reddit et Twitter pour calculer les taux de suicides
Loi sur les contenus haineux : Qwant appelle à écarter l'obligation de retrait de 24 heures
Le Brexit pourrait grandement affecter la livraison de véhicules Nissan en Europe
La néobanque européenne Revolut lève 500 millions et dépasse les 5 milliards de capitalisation
Les Brix de Gigabyte se mettent à jour en Intel Comet Lake (10ème génération)
Samsung Galaxy Tab S5e : forte baisse de prix pendant cette vente flash
Apple pourrait devoir révéler comment s'opère la censure sur ses appareils commercialisés en Chine
Haut de page