Uber Rewards, le programme de fidélité de la société, est officiellement disponible aux USA

05 mars 2019 à 20h10
0
uber logo.jpg

Dix ans après son lancement, la société américaine a ouvert son programme de fidélité aux États-Unis, qui vaut aussi bien pour son activité de VTC que pour son service de livraison de repas.

Uber veut prendre soin de ses clients et en attirer d'autres, afin de conforter sa position face à la concurrence. Pour cela, la société a décidé d'emprunter un système cher aux compagnies aériennes en lançant son programme de fidélité, Uber Rewards, destiné à « récompenser » ses clients - américains pour l'instant - en leur octroyant divers avantages qui se renforcent à mesure qu'ils sollicitent les services de la firme.

Uber Rewards, l'incitation - intelligente - à l'utilisation

Le premier avantage du programme est qu'il peut être utilisé dans le cas où vous faites appel à l'application de VTC Uber et également lorsque vous commandez votre repas via Uber Eats. La société annonce d'ores et déjà vouloir prochainement intégrer ses offres de mobilité (trottinettes, vélos) au programme de fidélité.

Uber Rewards propose quatre niveaux d'adhésion : Blue, Gold, Platinum et Diamond. Chaque dollar dépensé sur Uber Pool ou Uber Eats rapporte un point, puis deux points en utilisant UberX et trois points si vous choisissez une berline (UberSUV).

Un programme surtout destiné aux clients réguliers, tant pour leurs réservations que pour leurs trajets

Il faut tout de même un certain temps pour franchir chaque palier du programme. Dès votre première course, vous êtes membre Blue. Pour atteindre le grade Gold, il faut atteindre les 500 points. En devenant membre Gold, vous bénéficiez d'une annulation flexible, permettant d'annuler ou modifier votre voyage dans les 15 minutes et d'obtenir le remboursement des frais d'annulation. Les membres Gold ont aussi accès au support d'Uber de manière prioritaire.

Puis il convient de mettre le cap sur les 2 500 points, pour devenir membre Platinum. Ce grade est particulièrement intéressant puisque, outre les avantages du Gold, il vous permet de bénéficier de prix plus bas sur vos deux destinations favorites, même pendant les heures de pointe. Vous jouissez également d'une prise en charge prioritaire, notamment dans les aéroports.

Uber-Rewards.png
Les détails du programme de fidélité Uber Rewards

Membre Diamond, le pied !

Enfin, une fois la barre des 7 500 points atteinte (ce qui fait beaucoup, beaucoup de voyages, de commandes et de repas), vous profitez des avantages précédemment cités, mais pas que. Avec le statut Diamond, vous bénéficiez d'un support presque dédié, accessible 24h/24 et 7 jours sur 7, mais aussi d'une mise à niveau sans frais supplémentaires d'UberX à Uber Black et l'accès à une option spéciale, UberX Diamond, qui vous permet de faire appel aux conducteurs les mieux notés. Du côté d'Uber Eats, vous avez droit à trois commandes sans frais de livraison tous les six mois.

Uber devrait en tout cas renforcer la fidélité de ses clients envers ses services, même s'il convient encore de mesurer l'écart prix réel d'un même trajet entre un membre Blue (de base) et un membre Gold, Platinum et Diamond. Nous avons contacté Uber afin de savoir si le programme Rewards pouvait arriver prochainement en France et mettrons à jour l'article en cas de réponse de la société.

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top