Uber investit en masse et perd encore de l’argent au dernier trimestre

le 18 février 2019
 0
uber logo.jpg

La société de VTC, qui se prépare à entrer en bourse très bientôt, continue de perdre des dollars par centaines de millions.

À la différence de la France, les entreprises américaines peuvent se permettre d'accuser des pertes énormes durant les premières années de leur existence, animées par l'idée que les investissements finiront par payer. Quelques géants du numérique, comme les Gafa, y sont parvenus, certains attendent encore (Snap), et d'autres ont attendu de débarquer sur le marché boursier pour devenir rentables (comme Twitter, qui ne l'est que depuis 2018 cependant). De son côté, Uber compte sur sa prochaine introduction en bourse pour faire décoller la machine.

Des réservations en forte augmentation


En attendant, la firme de VTC a continué d'enregistrer de lourdes pertes nettes, estimées à 865 millions de dollars pour le seul quatrième trimestre 2018. Comparé à la même période un an plus tôt, le déficit est tout de même réduit, puisqu'il atteignait 1,1 milliard de dollars fin 2017.

Uber a également annoncé avoir généré un chiffre d'affaires net de 3,02 milliards de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 25 % sur un an. Les réservations brutes ont, elles, atteint les 14,2 milliards de dollars sur les trois derniers mois de l'année, en très forte progression (+37 %) par rapport à l'année précédente.

Uber croit en ses capacités et ne lésine pas sur les investissements


En réalité, la donnée de la perte nette trimestrielle n'est pas si alarmante. Uber consent à énormément investir pour repousser ses concurrents et continuer de s'affirmer sur des activités autres que le VTC comme la livraison de nourriture, mais aussi les stations de trottinettes, de vélos électriques et la location de voitures entre particuliers.

Recruter des chauffeurs, s'étendre sur de nouveaux marchés, lancer de nouvelles activités et baisser ses tarifs pour éviter de laisser la concurrence s'intensifier... Tout cela à un prix pour Uber. Et l'entreprise n'oublie pas son programme de voiture autonome, qui ne devrait pas rapporter d'argent avec de longues années, et qui a connu un coup d'arrêt momentané après l'accident mortel provoqué par l'un de ses véhicules en mars 2018.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
Nintendo s'apprêterait à lancer une version plus petite et moins chère de la Switch
Iliad (Free) prépare une annonce sur sa stratégie fixe et mobile le 7 mai
L'épisode 1 de la dernière saison de Game of Thrones piraté 54 millions de fois en 24h
Les Britanniques devront bientôt prouver leur âge pour accéder aux sites pornos
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
Ubisoft propose Assassin's Creed Unity en téléchargement gratuit sur PC pendant une semaine
HBO annonce l'arrivée de la saison 3 de Westworld en 2020
scroll top