Uber autorisé à reprendre les tests de voitures autonomes aux États-Unis

20 décembre 2018 à 20h33
5
Uber voitures

L'accident mortel impliquant l'une de ses voitures autonomes, en mars dernier, n'a pas pour autant stoppé les projets d'Uber de manière définitive. Au contraire : l'État de Pennsylvannie a autorisé l'entreprise à reprendre ses essais de conduite autonome.

C'est Noël avant l'heure pour l'entreprise de VTC Uber. La firme californienne aux nombreux projets dans le domaine des voitures autonomes a, en effet, reçu une autorisation de l'État de Pensylvannie, lui permettant de reprendre les tests de conduite autonome dans la ville de Pittsburgh, comme nous l'apprend The Information. Cette validation vient clôturer un chapitre de neuf mois durant lesquels le groupe américain n'avait effectué plus aucun essai.

Un tragique accident en mars

Il faut dire que le début d'année 2018 avait été catastrophique pour la firme dirigée par Dara Khosrowshahi. En mars dernier, le SUV Volvo XC90 utilisé pour expérimenter les technologies autonomes de la compagnie a heurté une piétonne dans la ville de Tempe, en Arizona, provoquant sa mort quelques instants plus tard. Un tragique événement qui a poussé Uber à stopper net l'ensemble des essais.

Elaine Herzberg, la victime de 49 ans décédée à l'hôpital des suites de ses blessures, avait certes été identifiée par le système, mais ignorée par celui-ci. Pis, les tests de l'époque auraient été effectués sans réelle surveillance de la part des autorités locales, la faute à des relations dites de « copinage » entre le gouverneur de l'État et la firme automobile. Autant de suppositions confirmées par divers mails échangés entre les deux parties.

Pittsburgh, dans les plans d'Uber

En mai dernier, et puisque Uber avait refusé de renouveler sa licence de test en Californie, le groupe laissait déjà entendre que de futures expérimentations auraient prochainement lieu à Pittsburgh. Il aura fallu attendre le mois de décembre pour que la rumeur devienne réalité.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
jedi1973
Je trouve ca incroyable, on nous vend que les voitures autonomes sont sensés reduire le nombre d’accidents , pas d’atteindre Zero morts !! Et au moindre mort durant les tests, on suspend les essais !!!<br /> Si a chaque mort , avec un conducteur humain , rien qu’en France, on suspend la conduite, plus personne ne roulerais !!!<br /> 1 mort, 9 mois de suspension … Je comprendrai si le vehicule avait fait plusieurs morts en 1 semaine ou un mois… mais la…
sandalfo
et oui tu as tout compris @jedi1973, on est beaucoup plus exigeant avec les voitures autonomes qu’avec les conducteurs habituels. Bon au moins quand une flotte sera prête, ça sera 0 morts causés par les voitures autonomes mais du coup ça peut retarder la maturation des projets de Uber ou Waymo par exemple.
Nmut
Le problème, c’est l’adoption de la technologie. Les “conducteurs” ne sont pas prêts alors il faut une sécurité maximale alors que l’on est habitué à nos 4000 morts par an (ok, effectivement ce n’est rien par rapport à la mortalité due au cancer par exemple). C’est un biais cognitif habituel (l’inhabituel fait plus peur que le quotidien, tout ceci accentué par la médiatisation).<br /> Mais dans ce cas-ci, l’erreur est flagrante et il fallait la traiter (problème de conductrice dans la lune et de détection non prise en compte) pour que ces problèmes bêtes ne puissent plus se conjuguer.
manu0086
Je trouve ça incroyable que tu ne comprennes pas pourquoi ils ont suspendu les tests en conditions réelles…<br /> T’arrives pas à comprendre qu’en cas d’accident, la responsabilité du constructeur sera quasiment obligatoirement engagée? tu crois que les autorités vont se satisfaire du “y’a moins de morts sur les routes donc fermons les yeux sur les responsabilités des constructeurs”?<br /> Les voitures autonomes ne sont absolument pas prêtes et ne le seront pas encore avant 10-15 bonnes années au mieux. Et quand elles le seront, elles seront encore peu présentes sur nos routes avec un coût élevé et ce sont surtout les transports publics qui bénéficieront de cette autonomie.
Davidsimplement_1_1
Bonjour,<br /> je suis également effaré de ce que je lis !<br /> On parle d’une personne tuée à cause d’un test d’une technologie expérimentale. Une personne qui souhaitait fort probablement vivre encore de nombreuses années.<br /> Et là je lis qu’on s’offusque d’un arrêt des essais. C’est leur reprise qui est scandaleuse !<br /> Si vous ne pouvez pas faire preuve d’empathie, essayez d’imaginer quelle aurait été votre réaction si la personne tuée était votre mère, votre compagne, votre fille ? Vous auriez pesté contre l’arrêt des essais ?<br /> La vie d’un être humain parfaitement innocent – elle ne faisait que traverser une route, est inacceptable ! Je vous propose comme cobaye pour les essais de Uber. Votre rôle travaerser inopinement la route devant le véhicule autonome, pour tester si le véhicule vous renverse ou non. Qu’en pensez-vous ?<br /> Car c’est exactement ce que ces essais font. Ils testent à taille réelle la capacité sécuritaire de véhicules autonomes, en utilisant des cobayes qui n’ont pas choisi de l’être.<br /> Aberrant.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google supprime des millions de faux avis sur le Play Store
Les USA sanctionnent les Russes pour ingérence électorale et piratage informatique
Soulja Boy sort (encore) une console pirate et veut créer une écurie d'esport
Super Smash Bros Ultimate s'est vendu à 3 millions d'exemplaires en 11 jours
App Store : il sera dorénavant possible d'offrir des achats in-app à ses amis
Le Z Event inspire des étudiants qui viennent en aide à l'association Petits Princes
Fortnite : la mise à jour 7.10 est disponible et lance
🔥 Promos Noël et vente privée : prolongation des offres Free mobile et Freebox
Gboard est désormais capable de gérer plus de 500 langues
LastPass est 50 % fois plus utilisé depuis l’arrivée d’iOS 12
Haut de page