Le bonus écologique de 6000 € relatif aux voitures électriques prolongé pour les entreprises

26 mars 2020 à 16h10
0
Voiture electrique

Le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) a reçu l'aval de la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC) pour prolonger le bonus écologique de 6 000 euros accordé aux entreprises lors de l'achat d'une voiture électrique. Au lieu des 3 000 euros normalement accordés selon un récent décret.

Fin décembre, le Ministère de la Transition écologique et solidaire levait le voile sur une refonte du bonus écologique français : les voitures électriques inférieures à 45 000 euros profiteront toujours de l'aide complète fixée à 6 000 euros, lorsque les véhicules oscillant entre 45 000 et 60 000 euros verront cette bourse chuter à 3 000 euros. Pour les automobiles supérieures au seuil susmentionné, l'appui financier disparaît.


Des retards dus à la crise sanitaire

Cette nouvelle réglementation expliquée ci-dessus s'applique uniquement aux particuliers. Quant aux entreprises, le décret prévoyait d'abaisser leur bonus de 6 000 à 3 000 euros, et ce, dès le 1er janvier 2020. Toutefois, tout véhicule acheté en 2019 et livré avant le 31 mars 2020 profitait toujours de la somme maximale. Une échéance cependant rallongée, comme l'a annoncé le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA).

voiture électrique

Le communiqué de presse publié par l'organisme précise la mesure : « Pour tenir compte des retards de livraison dus à la crise sanitaire, l'administration a reporté la date limite de livraison de véhicules au 15 juin, pour permettre aux entreprises de bénéficier des montants du bonus en vigueur en 2019 », peut-on lire. Sachez que les particuliers ne sont ici pas concernés. Seuls les professionnels bénéficient de ce coup de pouce.


Une chute d'activité sans précédent

« Le CNPA se félicite de ce report, qui constituait une demande forte des entreprises du commerce et des services de l'automobile. Celles-ci subissent depuis de le début de la crise sanitaire une chute d'activité sans précédent, avec des pertes économiques associées considérables. Il était ainsi nécessaire de prévoir un assouplissement de certaines dispositions réglementaires afin de rassurer les entreprises en cette période de crise et ne pas engendrer de coûts et des complexités supplémentaires », indique le document.

Source : communiqué de presse de la CNPA
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top