Automobile : baisse prévue du bonus écologique en 2021 et 2022

19 décembre 2019 à 09h43
9
Voiture electrique

Le gouvernement français a annoncé une révision du bonus écologique, accordé en cas d'achat d'un véhicule « propre », dans les années à venir. Et étonnamment, le dispositif va subir plusieurs baisses consécutives, tant pour les particuliers que pour les professionnels.

Le bonus écologique est une aide à destination de ceux faisant le choix d'un véhicule électrique pour l'achat de leur nouvelle voiture. Actuellement, son montant est de 27 % du coût d'acquisition de l'engin et est plafonné à 6 000 euros. Mais cela va changer dans les prochaines années.


Baisse progressive du bonus et du budget dédié

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a en effet décidé de revoir à la baisse le bonus écologique, pour 2021 et 2022. Le plafond sera d'abord abaissé à 5 000 euros, puis à 4 000 euros l'année suivante, pour les personnes physiques.

Cette annonce semble donc limiter le dispositif, qui a déjà subi une restriction quant au prix du véhicule acheté. Ainsi, dès le 1er janvier 2020, les voitures coûtant plus de 60 000 euros à l'acquisition ne seront plus éligibles au bonus, tandis que celles vendues entre 45 000 et 60 000 euros ne pourront prétendre qu'à une prime de 3 000 euros maximum.

Le gouvernement justifie cette mesure par une anticipation de la diminution du prix des véhicules électriques. De même, l'idée est que l'aide profite à davantage de citoyens, sans pour autant augmenter considérablement l'enveloppe budgétaire associée. « L'objectif pour 2020 est de multiplier par deux en un an le nombre de véhicules soutenus (50 000 en 2019, ndlr.), et d'atteindre 100 000 véhicules électriques bénéficiant du bonus », explique le ministère. Ensuite, en 2021, le but sera de « soutenir plus de 130 000 véhicules », avec un budget de 400 millions d'euros, et en 2022, d'atteindre les 160 000 voitures concernées, tout en réduisant l'enveloppe à 340 millions d'euros.

Un signal négatif envoyé par le gouvernement ?

Du côté des professionnels, les mesures sont encore plus drastiques. Les entreprises ne pourront plus prétendre qu'à 3 000 euros de bonus par véhicule en 2020, puis à 2 000 euros en 2021 et à 1 000 euros en 2022. Et ce, « en raison des avantages fiscaux à destination des véhicules électriques » dont elles bénéficient.

Dans le contexte actuel de prise de conscience écologique, cette annonce peut sembler surprenante. Elle n'a d'ailleurs pas manqué de faire réagir l'Avere-France, association nationale pour le développement de la mobilité électrique. D'après elle, la réduction des aides pourrait entraîner une chute significative des ventes de véhicules à faible émission, comme cela se serait produit auparavant en Chine et aux États-Unis.

Source : 20 Minutes
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
10
zoup01
Les voitures électriques sont de toute façon vendues bien trop cher…<br /> Je pense que les constructeurs majoraient les prix en fonction des bonus écologique. ( idem panneaux photovoltaïques)<br /> Il n’y a que les actionnaires qui vont y perdre un peu, ce qui ne va pas me tirer une larme…mes impôts n’ont pas a être utilisés pour servir des dividendes, cela arrive déjà trop souvent.
Felaz
Encore un peu de patience, ça va baisser plus les ventes d’electriques vont augmenter
clintl
En gros ils nous taxent et nos entreprises ferment … bravo
nirgal76
Bien sur, c’est une astuce connu par l’état pour aider les entreprises ou artisan d’un secteur. Une subvention ou crédit d’impôt et hop les prix montent. Pour le client au final, c’est pareil que le prix normal avant subvention, mais l’artisan / entreprise à gagné plus, de l’état indirectement.
Chris78
Heu ok alors si je comprens bien les 50 000 premiers véhicules vendus sont soutenu par le bonus et après fini le bonus écologique ???<br /> Verre à moitié plein ou vide j’ai des doutes sur le sujet.
Feladan
The-Dalton:<br /> Derrière moi on me dit que sinon les gens ne pourraient pas râler<br /> On ne touche pas aux traditions dans Français !!! è_é
carinae
ha mais oui … mais râler c’est la base du français … un français qui ne râle pas … ce n’est plus un français !
mikrocefal
pour faire simple : 6000 euros de bonus écologique = 100% de ce bonus est absorbé par l’augmentation du véhicule à la vente (tout bonus quel qu’il soit est absorbé par le vendeur(ou le constructeur) actuellement …) . Faut vraiment être « écolo » pour acheter une cacahuète électrique à 27 000 euros. et le blabla de l’essence économisé …non merci.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Virgin Galactic et Blue Origin en difficulté pour reprendre leurs vols de tourisme spatial
Interview : comment Proton veut aller plus loin avec son Drive
Nintendo : la Switch dépasse la PS4 et devient la 3e console la plus vendue de l'Histoire
Le OnePlus 11 va arriver en France... et il a l'air excellent
Turquie : pas de pitié chez les pirates, des escroqueries liées au tremblement de terre déjà identifiées
WhatsApp : vous n'utilisez pas les statuts ? L'app va tout faire pour vous y pousser
Tinder : pourquoi l'arrivée du mode incognito est une très bonne nouvelle
Bientôt finie, la recherche par mots-clés ? Ces premiers écrans de Bing avec ChatGPT en témoignent
Ces écouteurs Bose sans fil (avec réduction de bruit) profite d'une belle remise grâce aux Soldes
Minage crypto : comment des mineurs maquillent les cartes graphiques avant de les revendre
Haut de page