Fiat-Chrysler et Faraday travaillent ensemble sur l'électrique

FCA Fiat
© Alessia Pierdomenico/AP

Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) est en phase de négociations avec Faraday Future et Seres (anciennement SF Motors) afin d'utiliser leurs technologies en matière de voiture électrique, rapporte The Verge.

Certains aspects de la collaboration seraient déjà une réalité, des employés ayant déclaré que les deux acteurs avaient commencé à équiper des véhicules de Fiat-Chrysler avec leurs systèmes de traction électriques, et même débuté des essais sur route.

Rattrapages

Cette collaboration intervient alors que la fusion entre PSA et Fiat-Chrysler est prévue pour les semaines à venir. Reste donc à connaître l'impact qu'aura cet accord sur les contributions de Faraday Future et de Seres.

Selon Electrek, ce partenariat s'inscrit dans la volonté de Fiat-Chrysler de rattraper son retard sur le segment des électriques, sa gamme actuelle ne comptant que la Pacifica, une hybride rechargeable. Cette année, le groupe a réalisé plusieurs annonces dans ce sens, en particulier un investissement de 4,5 milliards de dollars pour le développement de Jeep électriques et l'objectif de vendre 80 000 Fiat 500 électriques par an à partir de 2020.

Bénéfique aux trois acteurs

Faraday Future apparaît donc comme un nouveau fournisseur de technologie électrique pour Fiat Chrysler, qui cherche des partenaires pour éviter une amende de l'Union Européenne. En avril dernier, l'entreprise a déjà annoncé faire équipe avec Tesla pour réduire les émissions moyennes de ses véhicules, qui devront bientôt respecter les normes européennes.

C'est aussi une opportunité pour Faraday Future. L'entreprise s'est trouvée au bord du gouffre jusqu'à ce qu'en mars dernier, un investisseur lui injecte 600 millions de dollars et la possibilité de relancer son activité. Ce n'est pas l'offre qui manque dans l'entreprise. Le mois dernier, son P.-D.G., Carsten Breitfeld a mis en avant le groupe motopropulseur électrique développé par l'entreprise pendant le LA Auto Show, déclarant qu'il s'agissait du « meilleur et [ du ] plus avancé du secteur ».

Seres pourrait aussi avoir son rôle à jouer. D'après The Verge, si la société a déjà équipé deux véhicules de Fiat-Chrysler, son partenariat avec le constructeur serait moins abouti que celui de Faraday Future. Dans un e-mail daté de fin octobre, son P.-D.G., James Taylor a déclaré : « Il reste beaucoup à faire pour transformer cet intérêt en un grand volume de production, mais cela reflète la confiance croissante des constructeurs dans les capacités, la connaissance, la force et l'attractivité de nos produits ».

Fiat-Chrysler pourrait donc devenir un nouveau client de Seres, qui travaille en ce moment avec le constructeur chinois BYD sur des solutions destinées aux voitures électriques.

Source : Electrek.
Modifié le 05/12/2019 à 19h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD veut aussi aller croquer Intel sur les mini-PC
Dassault Systèmes présente son Musée de l'innovation, porté par la VR
La Volkswagen ID.R élue meilleure voiture de course électrique de l'année à l'Essen Motor Show
Bon plan VPN : Surfshark VPN à prix cassé avant Noël
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
BMW : l'abonnement payant pour profiter de CarPlay finalement retiré
L'autocomplétion textuelle en test sur Google Assistant
Le constructeur chinois Aiways va lancer un SUV électrique à 35 000€ en Europe en 2020
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé
La division gaming de Logitech est désormais certifiée neutre en carbone
Haut de page