Fiat Chrysler Automobiles veut vendre 80 000 Fiat 500 électriques par an

Yvonne Gangloff Contributrice
14 juillet 2019 à 10h14
0
fiat 500  bev
Shutterstock

700 millions d'euros : c'est le montant investi par Fiat Chrysler Automobiles pour assembler les futures Fiat 500 électriques.

80 000 Fiat 500 électriques seront donc produites à partir du second trimestre de 2020.

Le premier robot a été installé dans la nouvelle ligne de production


Le directeur de l'entreprise a déclaré auprès de Reuters qu'un premier robot avait été mis en place dans la nouvelle ligne de production, à Turin, en Italie. L'objectif est de produire 80 000 véhicules par an dès 2020, mais grâce à une partie du plan d'investissement de cinq milliards d'euros de Fiat Chrysler Automobiles, cette capacité de production pourrait être revue à la hausse.

La Fiat 500 BEV, ou l'électrique, avait été annoncée il y a un an, et il faudra patienter encore un an pour sa commercialisation.

À l'occasion de la production de ces voitures, FCA a d'ailleurs annoncé des partenariats avec ENEL X et ENGIE : leur objectif commun est de proposer des solutions de recharges des voitures électriques Fiat 500 BEV et Jeep Renegade PHEV, en Europe.

Source : Electrek
9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top