Seat El-Born : tout ce que l’on sait sur la cousine de la Volkswagen ID.3

22 octobre 2019 à 12h13
0
Seat El Born

Introduite à l'occasion du salon automobile de Genève 2019, la Seat El-Born électrique devrait prendre le chemin de la commercialisation dans le courant de l'année 2020. Que sait-on réellement à son sujet ? C'est justement l'objet de cet article récapitulatif.

Admettons-le : s'appeler El Born pour une voiture électrique relève d'une certaine cocasserie, probablement involontaire, puisque le nom de cette berline compact a effectivement puisé son inspiration dans un quartier branché de Barcelone. Le fait est que cette automobile zéro émission s'inscrit à 100 % dans la stratégie du constructeur espagnol en matière de mobilité électrique.

La filiale de Volkswagen a en tout cas profité du salon automobile de Genève 2019 pour révéler les premiers contours de son projet, aux côtés, notamment, du concept Minimo, aux airs de Renault Twizy. Depuis, le modèle s'est octroyé une autre sortie à l'occasion du salon de Francfort, au cours duquel la marque a révélé de nouvelles informations à son sujet.

Design extérieur

Les plus fins observateurs d'entre vous auront sans doute remarqué la ressemblance flagrante de cette Seat El-Born avec la Volkswagen ID.3. Il faut dire que les deux électriques utilisent la même plateforme MEB de leur maison-mère susmentionnée, partageant donc de nombreux éléments à la fois esthétiques et techniques. Présentée sous la forme d'un concept-car, l'El-Born affichera un style relativement proche du modèle de série.

Seat El Born

D'une longueur de 4,33 mètres, cette compacte affiche un regard aiguisé complété par un capot plongeant. Ses feux arrières fusionnent quant à eux via la partie centrale du hayon, alors que de larges jantes de 20 pouces s'invitent sur les pneus du modèle. Globalement, le style du véhicule se veut plaisant à regarder.

Design intérieur

Les équipes de Seat ont opté pour un habitacle sobre et épuré, composé d'un combiné d'instrumentation numérique en guise de tableau de bord pour le pilote, et d'un écran de dix pouces capable de gérer la connectivité du quatre-roues. Quelques rangements situés entre le conducteur et le passager avant sont également visibles sur les clichés capturés par Clubic à Francfort.

Seat El-Born

Si Seat se réserve le droit de modifier l'intérieur de son modèle, celui-ci devrait rester sensiblement tel quel. Néanmoins, force est de constater que les designers se sont une fois de plus inspirés de la Volkswagen ID.3, dont l'habitacle a visiblement donné des idées aux instigateurs du projet El-Born.

Systèmes et fonctionnalités

Outre le système d'infotainment intégré à l'écran de dix pouces, peu d'informations au sujet des fonctionnalités du véhicule ont été communiquées. À peine sait-on qu'il profitera d'une conduite autonome de niveau deux : de quoi automatiser partiellement la conduite en prenant en charge la direction, l'accélération et le freinage. Des atouts somme toute standards sur les véhicules dernièrement commercialisés.

Puissance et autonomie

Du côté de la puissance et de l'autonomie, la copie s'annonce relativement propre : son moteur de 150 kW (204 chevaux) lui permettra de grimper jusqu'à 100 km/h en l'espace de 7,5 secondes, pour une vitesse maximale de 160 km/h. Des chiffres modestes, que la batterie de 62 kWh tire vers le haut, puisque cette dernière devrait offrir une intéressante autonomie de 420 kilomètres à la El-Born, selon le cycle WLTP.

Seat El-Born

D'après Auto Plus, l'El-Borne se dote également « d'une pompe à chaleur permettant d'économiser jusqu'à 60 kilomètres d'autonomie par basse température ». Enfin, sa compatibilité avec une charge rapide de 100 kW lui permet de récupérer 80 % de son énergie en l'espace de 47 minutes.

Prix et disponibilité

À en croire les bruits de couloir, la patience sera de mise pour apercevoir la Seat El-Born sur nos routes européennes : la marque compterait la commercialiser fin 2020, à un prix probablement inférieur à celui de sa cousine ID.3 en version 45 kWh. La grille tarifaire de cette Seat électrique pourrait alors osciller entre les 20 000 et 30 000 euros. Autant d'informations que nous confirmerons dans cet article au fil des annonces officielles.
Modifié le 22/10/2019 à 12h13
3
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top