Faraday Future est au bord du gouffre : le "Tesla chinois" refoule ses employés

le 01 mars 2019 à 12h14
0
FF 91 Faraday Future 4

Faraday Future poursuit sa descente aux enfers : après une vague de licenciements l'an passé, la start-up chinoise aux grandes ambitions se voit contrainte de bloquer le retour de ses employés partis en congé forcé.

Est-ce la goutte va qui va faire déborder le vase ? La jeune pousse chinoise Faraday Future, à l'époque promise à un destin aussi prospère que Tesla - bien que le constructeur américain en ait vu des vertes et des pas mûres pour en arriver là -, vit actuellement des heures sombres, très sombres. Et un mail envoyé à ses employés le mardi 26 février 2019, puis intercepté par les journalistes de The Verge, ne rassurera pas les plus optimistes.

Un retour prévu le 1er mars 2019


Car, à en croire le document, Faraday Future ne pourra réintégrer les employés de ses équipes contraints de partir en congé forcé en décembre 2018, alors que la roadmap de l'entreprise prévoyait leur retour le 1er mars 2019. Cet événement marque un nouveau tournant dans la vie de cette société, dont les fonds ne lui permettent plus d'assumer financièrement les charges et salaires de ses travailleurs.

FF 91 Faraday Future 2

En octobre déjà, The Verge se faisait le relaie d'une première mauvaise nouvelle matérialisée par une baisse conséquente des salaires (de 20 %) du groupe. Non sans procéder à quelques licenciements, la faute à des relations tendues avec ses investisseurs. Toujours selon le média américain, les effectifs de la firme de l'Empire du Milieu ont ainsi chuté de 1 000 à 600 en novembre, avant de dégringoler jusqu'à 250 un mois plus tard. C'est dire les difficultés que rencontre la compagnie.

Des nouvelles discussions engagées


Pourtant, cette dernière croit encore en sa bonne étoile et affirme avoir engagé « de sérieuses discussions avec des potentiels investisseurs dans l'optique d'obtenir un financement par emprunt basé sur des actifs et un financement par actions ». Tout en précisant que ses « efforts dédiés à la levée de fonds ont pris plus de temps que prévu », peut-on lire.

À ce rythme, sa voiture électrique FF91 ne verra jamais le jour.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
scroll top