Faraday Future, concurrent autodésigné de Tesla, licencie et réduit les salaires

24 octobre 2018 à 06h31
6
FF 91 Faraday Future 10

La descente aux enfers se poursuit pour Faraday Future, contraint de baisser les salaires de ses employés à hauteur de 20 %, tout en se séparant de plusieurs éléments par le biais d'un plan de licenciement.

Faraday Future ne voit clairement pas la vie en rose. Et les dernières informations mises en lumière par nos confrères de The Verge, puis confirmées par la compagnie elle-même, ne risque pas d'arranger les choses : celui que l'on considère comme l'un des principaux concurrents de Tesla est en effet obligé de réduire de 20 % les salaires de ses employés. Pis, une vague de licenciements déferlerait même sur l'entreprise.

Les salariés ont appris la nouvelle par le biais d'un email envoyé dans la journée du dimanche, que The Verge est parvenu à se procurer. Ainsi ont-ils appris la baisse de leur salaire, effective dès la semaine suivante, la faute à des problèmes financiers importants. Conséquence : le calendrier technologique du groupe pourrait être retardé, repoussant la production des premières automobiles électriques FF91.

Difficultés financières et imbroglio interne

Mais comment Faraday Future est-il arrivé à ce point de non-retour ? Un historique s'impose : lancée en 2014 sous un étendard américain, mais fondée par le milliardaire chinois Jia Yueting, patron de LeEco, la compagnie s'est donnée pour objectif de développer une voiture électrique haut de gamme capable de rivaliser avec les produits de Tesla. Après un premier concept baptisé FFZERO1, le premier prototype (FF91) a vu le jour.

Faraday Future FFZero1

En proie à des difficultés financières au cours des dernières années, la compagnie s'est fait racheter une grande partie de ses parts. Parmi les principaux investisseurs se trouve un certain Season Smart, propriétaire de 45 % de ses actions. Actions acquises cet été par Evergrande Health, qui a donc accepté d'investir 2 milliards de dollars dans le groupe. Un montant décliné en trois versements et articulé de la manière suivante : 800 millions de dollars en mai 2018, 600 millions en 2019 et 600 autres millions en 2020.

Incendie ravageur

Selon un document officiel, le fond chinois a accepté de donner une avance financière de 700 millions de dollars, quelques mois après le premier virement de 800 millions de dollars. Problème : Faraday Future affirme n'avoir jamais vu la couleur de cet argent, et aurait alors cherché à se séparer de l'un de ses principaux soutiens financiers. Ajoutez à cela un incendie survenu dans leur usine de Hanford (Californie), brûlant les premiers prototypes de FF91, et vous obtenez une entreprise au bord du gouffre.

Son SUV 100 % électrique n'est donc pas prêt de voir le jour. Pour le plus grand malheur de ses employés, et pour le plus grand bonheur de Tesla.
6
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top