Kia et Hyundai imaginent une station de recharge sans fil dédiée aux voitures électriques

5
Kia et Hyundai

Le duo Kia et Hyundai ont présenté leur vision à moyen terme des systèmes de recharge dédiés aux voitures électriques : ils seront sans fil, tandis que les véhicules en question s'équiperont de nombreuses fonctionnalités autonomes.

Chaque année, le virage de l'électrique prend une dimension toujours plus importante : en témoignent les nouveaux modèles attendus pour l'année 2019, sans oublier un catalogue de produits encore plus étoffé grâce à une année 2018 riche en nouveautés. Et dans cette dynamique positive, le binôme Sud-coréen Kia et Hyundai compte bien apporter leur pierre à l'édifice, grâce à des concepts innovants, à même de construire l'avenir.

Charge par induction et fonctionnalités autonomes

À ce titre, le duo s'est fendu d'un communiqué de presse officiel dans lequel est présentée leur vision à moyen terme des recharges électriques. Le principe de leur projet repose à la fois sur des fonctionnalités autonomes intégrées aux voitures et sur une charge par induction. Dans l'idée, un utilisateur pourrait, par le biais d'une application, envoyer son automobile en rade de batterie à une station de charge sans fil, située dans un parking.


La voiture s'y rendrait alors sans aucun conducteur et se placerait à un stationnement spécifique, sous lequel se trouverait une charge par induction. Une fois ses batteries pleines, le véhicule serait capable de se garer de manière totalement autonome sur une place dédiée, en attendant, par exemple, que son propriétaire finisse ses courses. Une fois ces dernières terminées, l'utilisateur n'aurait qu'à appuyer sur un bouton pour voir sa voiture revenir d'elle-même.

Une technologie commercialisée d'ici 2025

Sur le papier, le concept est bien évidemment séduisant. Dans les faits, les constructeurs ont encore du pain sur la planche. Hyundai et Kia, tous deux positionnés sur le créneau des voitures autonomes - le premier d'ici 2030, le second aux côtés de Samsung - envisagent de commercialiser cette technologie une fois les véhicules sans conducteur de niveau 4 introduits sur le marché, aux alentours de 2025 selon eux. À dans six ans.

Kia et Hyundai


Modifié le 07/01/2019 à 15h12
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Grasshopper : l’app de Google pour apprendre à coder téléchargée 1,6 million de fois
CES 2019 - Segway présente son robot livreur autonome et sa nouvelle trottinette électrique
Uber considéré comme « illégal » à Bruxelles
L'Iran bloque un nouveau géant des réseaux sociaux : Instagram
Google teste des « Cartes » info pour alléger les onglets de Chrome
Qu'attendre du CES 2019 ? La rédac sort sa boule de cristal
D’après l’Hadopi, les 15-24 ans sont plus enclins à payer pour des contenus en ligne
Les consoles de jeu de Soulja Boy finalement retirées de la vente
🔥 Vente privée : pack 2 volants pour joycon Nintendo Switch à 5,99€
CES 2019 - Cybic Legend, le vélo qui embarque Alexa pour vous guider
Haut de page