Kia et Hyundai imaginent une station de recharge sans fil dédiée aux voitures électriques

Grégoire Huvelin Contributeur
06 janvier 2019 à 19h30
0
Kia et Hyundai

Le duo Kia et Hyundai ont présenté leur vision à moyen terme des systèmes de recharge dédiés aux voitures électriques : ils seront sans fil, tandis que les véhicules en question s'équiperont de nombreuses fonctionnalités autonomes.

Chaque année, le virage de l'électrique prend une dimension toujours plus importante : en témoignent les nouveaux modèles attendus pour l'année 2019, sans oublier un catalogue de produits encore plus étoffé grâce à une année 2018 riche en nouveautés. Et dans cette dynamique positive, le binôme Sud-coréen Kia et Hyundai compte bien apporter leur pierre à l'édifice, grâce à des concepts innovants, à même de construire l'avenir.

Charge par induction et fonctionnalités autonomes


À ce titre, le duo s'est fendu d'un communiqué de presse officiel dans lequel est présentée leur vision à moyen terme des recharges électriques. Le principe de leur projet repose à la fois sur des fonctionnalités autonomes intégrées aux voitures et sur une charge par induction. Dans l'idée, un utilisateur pourrait, par le biais d'une application, envoyer son automobile en rade de batterie à une station de charge sans fil, située dans un parking.


La voiture s'y rendrait alors sans aucun conducteur et se placerait à un stationnement spécifique, sous lequel se trouverait une charge par induction. Une fois ses batteries pleines, le véhicule serait capable de se garer de manière totalement autonome sur une place dédiée, en attendant, par exemple, que son propriétaire finisse ses courses. Une fois ces dernières terminées, l'utilisateur n'aurait qu'à appuyer sur un bouton pour voir sa voiture revenir d'elle-même.

Une technologie commercialisée d'ici 2025


Sur le papier, le concept est bien évidemment séduisant. Dans les faits, les constructeurs ont encore du pain sur la planche. Hyundai et Kia, tous deux positionnés sur le créneau des voitures autonomes - le premier d'ici 2030, le second aux côtés de Samsung - envisagent de commercialiser cette technologie une fois les véhicules sans conducteur de niveau 4 introduits sur le marché, aux alentours de 2025 selon eux. À dans six ans.

Kia et Hyundai


Modifié le 07/01/2019 à 15h12
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
scroll top