🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Philips GoPix 1 : un mini vidéoprojecteur nomade parfait pour les soirées ciné d’été ?

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
20 juin 2022 à 09h44
6
Test Philips GoPix 1 face avant
© Alban Amouroux pour Clubic

Philips est une marque incontournable dans le monde des vidéoprojecteurs premier prix. Les différents modèles incluant le terme « Pix » dans leur référence s’adressent à un très large public.

Ici, Philips ne vise pas les cinéphiles, mais ceux qui cherchent une grande image sans s’encombrer ni se ruiner. Ils s’accommoderont fort bien des limites techniques de ces appareils lilliputiens. Voyons ce que cela implique sur le dernier GoPix 1.

Philips GoPix 1
  • Un vidéoprojecteur qui tient dans la poche
  • Double entrée vidéo
  • Batterie de 2 heures
  • Réglages complets
  • Trépied fourni
  • Pixels trop visibles
  • Manque de contraste
  • Colorimétrie peu fidèle
  • Pas de Bluetooth pour un meilleur son

La gamme des projecteurs portables Philips ne comprend pas moins de huit modèles. Les fonctionnalités changent assez peu d’un modèle à l’autre. Les appareils les plus haut de gamme ont droit à la résolution Full HD et à Android intégré, tandis que les autres se content d’une entrée HDMI doublée parfois d’un port USB-C, comme c’est le cas pour le GoPix 1. 

Tous ces appareils fonctionnent sur batterie avec une autonomie comprise entre 2 et 5 heures. Ce sera peut-être le critère qui comptera pour vous. La partie audio peut être mono ou stéréo, mais elle gagnera le plus souvent à être complétée d’une enceinte Bluetooth pour les modèles qui le permettent. Bref, en choisissant un mini vidéoprojecteur Philips, vous êtes libre de profiter du son et de l’image n’importe où, dans toutes les pièces de la maison comme dans le jardin ou en vacances. 

Test Philips GoPix 1 lifestyle
©Philips

Fiche technique Philips GoPix 1

Connectiques

Entrées vidéo
Mini HDMI
Connecteur(s) additionnels
USB 3.0 Type C (x2)

Connectivité

Wi-Fi
Non
Version Wi-Fi
5
Bluetooth
Non
Ethernet
Non
NFC
Non
AirPlay
Non

Projection

Technologie de projection
DLP
Résolution native
1 920 x 1 080 pixels
Résolution d’affichage
854 x 480 pixels
Luminosité
120 lumens
Durée de vie de l'éclairage
30 000h
Taux de contraste natif
600:1
Ratio de focale
1.2:1
Lens shift horizontale
Non
Lens shift verticale
Non

Caractéristiques physiques

Hauteur
78mm
Largeur
120mm
Profondeur
18mm
Poids
245g
Haut-parleurs
3 w

Design : plus petit, c’est difficile

On a peine à croire que ce petit bloc de métal soit un vidéoprojecteur. Il y a encore quelques années, cela faisait partie du domaine de la science-fiction. Pourtant, dans ses 12 x 8 cm le GoPix est bien un vidéoprojecteur contenant le nécessaire pour diffuser de grandes images sur un mur blanc. Pour vous donner une idée, il mesure la moitié d’un boîtier DVD Blu-ray !

Test Philips GoPix 1 taille
© Alban Amouroux pour Clubic

Ce qui facilite son transport puisqu’il tient dans la poche. L’objectif est protégé par une vitre, il est donc possible de l'emmener partout sans risquer d’abimer la partie optique. Cependant, nous aurions bien aimé que Philips glisse une petite housse de transport dans la boîte pour ne pas le rayer lorsqu’il est transporté au fond d’un sac.  

Test Philips GoPix 1 inside
© Alban Amouroux pour Clubic

Le GoPix 1 respire la solidité. Son châssis en aluminium anthracite présente une excellente finition avec des ajustements parfaits. C’est là où l’on apprécie de faire confiance à une grande marque. Vous remarquerez les quelques ouvertures horizontales et verticales destinées à laisser respirer la source lumineuse LED.

Test Philips GoPix 1 coté
© Alban Amouroux pour Clubic

Équipement : une image en qualité DVD

Soyons transparents tout de suite : le GoPix 1 n’est pas un projecteur 4K, ni même Full HD. Il délivre des images dans une définition de 854 x 480 pixels en 16/9. C’est un peu mieux que le DVD, mais pas beaucoup plus. Le problème concerne l’adéquation de cette faible résolution avec la volonté de projeter de grandes images, comme nous le verrons dans la suite de notre test.

Test Philips GoPix 1 objectif
© Alban Amouroux pour Clubic

La technologie embarquée par Philips est le mono DLP associé à une LED. L’effet d’arc-en-ciel est présent sans être trop envahissant. Quant à la LED, sa durée de vie est estimée à 30 000 heures. Étant donné l’usage prévu pour ce produit, on peut dire que vous pouvez compter sur lui quasiment pour la vie.

Le GoPix 1 accepte en entrée des images jusqu’au Full HD qu’il saura adapter à sa matrice. Par ailleurs, Philips recommande de ne pas dépasser une image de 75". Ce qui se révèle être déjà intéressant, surtout quand on compare la taille du GoPix 1 à l’encombrement d’un téléviseur de 75". Avec un rapport de 1.2:1, il faudra 2,3 mètres de recul environ pour obtenir cette grande image.

Test Philips GoPix 1 accessoires
© Alban Amouroux pour Clubic

Philips fournit un petit trépied pliable indispensable. Il permet de poser et d’orienter le GoPix 1 en toute situation : il s’attache simplement sous le projecteur via un pas de vis classique. Vous pouvez envisager également un pied d’appareil photo pour positionner le GoPix 1 à la hauteur voulue. Grâce à la tête sur pivot du mini trépied Philips, on obtient assez facilement la planéité.

Connectivité : des entrées vidéo modernes

Philips a prévu tout ce dont vous pouvez avoir besoin pour alimenter ce micro-projecteur : du HDMI et de l'USB-C. Les deux cordons sont fournis, une bonne idée étant donné que l’entrée est en mini HDMI et que tout le monde n'a pas forcément de cordon HDMI/mini HDMI. Il en va de même pour le cordon USB-C de bonne section qui doit être compatible avec la vidéo, ce que ne sait pas faire un cordon équivalent destiné à charger un smartphone, par exemple.

Test Philips GoPix 1 connexions
© Alban Amouroux pour Clubic

Les deux prises sont positionnées à l’arrière, à côté d’un second port USB-C pour l’alimentation et la recharge. Car oui, cet appareil fonctionne sur batterie. Elle dispose de 3 600 mAh pour 2 heures de visionnage et il en faut autant pour la recharger. Cependant, Philips ne fournit pas de chargeur. Nous avons testé avec un chargeur pour iPhone, ce qui n’était pas suffisant. L’appareil l’indique par un clignotement alternatif rouge/blanc de sa LED de statut à l’arrière. Un chargeur Ugreen 65 W a finalement fait l’affaire.

Test Philips GoPix 1 dessous
© Alban Amouroux pour Clubic

Ergonomie : simplicité au menu

Le GoPix 1 possède seulement deux commandes en tout et pour tout : une touche d’allumage/extinction et une molette de réglage du focus. Celui-ci n’est pas automatique, mais la molette permet d’obtenir rapidement une image nette. En revanche, le réglage de trapèze est automatique. Nous retrouvons le problème courant avec les vidéoprojecteurs d’entrée de gamme, c’est-à-dire la persistance d’une zone grisée autour de l’image laissant voir la forme du trapèze corrigé. Il est aussi possible de le régler manuellement dans les menus.

Test Philips GoPix 1 télécommande
© Alban Amouroux pour Clubic

Pour cela, prenons la télécommande en main. Aussi longue que le projecteur, elle présente un format classique. Elle permet de sélectionner la source, d'entrer et de naviguer dans les menus et de régler le volume du haut-parleur intégré de 3 Watts. Les paramètres sont plutôt complets pour un produit aussi simple. On peut par exemple choisir une présélection d’image et agir différemment sur la température des couleurs. Dans notre cas, nous avons préféré le preset standard avec les couleurs chaudes. Il est par ailleurs possible d’agir sur la luminosité, le contraste, la netteté ou encore les trois couleurs rouge/vert/bleu séparément.

Test Philips GoPix 1 screen gui

On trouve même des modes pour l’audio, mais cela reste du domaine de l’anecdotique. Il est vraiment dommage que Philips n’ait pas prévu le Bluetooth pour transmettre le son vers une enceinte sans fil qui aurait été plus efficace. Globalement, nous vous conseillons de rester sur la plupart des réglages standards et de ne pas trop vous aventurer dans les réglages avancés. D’une part, ils sont vite caricaturaux, d’autre part les qualités de reproduction du GoPix 1 ne sont pas suffisamment élevées pour parvenir à reproduire une image parfaite. 

Analyse : une image aux détails simplifiés

Pour les besoins de nos tests, nous avons convoqué deux sources : un ordinateur portable MacBook Air et un lecteur multimédia Amazon Fire TV, le premier relié en USB-C, le second en HDMI. Premier constat : vous pouvez oublier l’ordinateur.

Au départ, le GoPix 1 n’est pas un appareil pour les salles de réunion. Nous vous le confirmons : il est impossible d’obtenir une image nette. Les textes sont illisibles, même lorsque l’ordinateur a adapté sa résolution à celle du GoPix. C’est ce dernier qui est dans l’impossibilité de traiter du 1 920 x 1 080 tout en conservant les détails. Ce que nous pouvons parfaitement accepter. En basculant sur des logiciels de lecture comme VLC ou Netflix, ils font planter l’ordinateur qui affiche une image noire. Bref, cela aurait peut-être été différent avec un PC sous Windows ou une tablette Android.

Test Philips GoPix 1 tripode
© Alban Amouroux pour Clubic

Passons à l’entrée HDMI avec le Fire TV. Cette fois, aucun problème de stabilité ou de plantage. Tout s’affiche parfaitement. La navigation est fluide dans les menus, il n’y a pas d’artefact. Cependant, la faible résolution est plus que visible. Nous avons respecté les limites avec une image de 65" et avons fait le noir total dans la pièce, comme le préconise Philips. La grille de pixels est visible, on ne peut pas l’occulter.

Ce test nous a un peu rendus nostalgiques en nous rappelant le vidéoprojecteur Sharp XVC-20E que nous utilisions il y a plus de 20 ans. Une référence à l’époque où les pixels visibles représentaient la normalité. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Dans son format mini, c’est le compromis que le GoPix 1 nous demande d’accepter.

Test Philips GoPix 1 netflix
© Alban Amouroux pour Clubic
Test Philips GoPix 1 pixels
© Alban Amouroux pour Clubic

Intéressons-nous aux autres critères de l’image. La fluidité est plutôt bonne, même si les crénelages et autres zébrures sur les détails sont forcément présents à cause du manque de pixels. Nous ne ressentons aucun ralentissement dans le traitement, ce n’est pas ça qui viendra gêner notre séance de cinéma.

Les noirs tirent carrément sur le gris comme on pouvait s’en douter. Des appareils plus conséquents présentent le même problème, nous n’en voudrons pas au GoPix 1 sur ce critère. Quant à la colorimétrie, même après avoir passé quelques minutes à tenter de l’améliorer, elle n’est vraiment pas réaliste et il n’y a rien à faire. Ponctuellement, vous arriverez toujours à obtenir un vert correct pour la pelouse du stade de foot, mais ce sera au détriment des autres couleurs. Vous vous doutez donc que les aplats de couleurs, fondus et autres dégradés sont peu à leur avantage avec le GoPix 1.

Test Philips GoPix 1 hero
© Philips

Il faut voir le vidéoprojecteur de poche Philips GoPix 1 pour ce qu’il est et ne pas chercher à lui demander de faire autre chose. L’objectif de ce produit est d’obtenir facilement et rapidement une grande image. Le contrat est rempli, il n’y a rien à dire. C’est parfait pour une utilisation sur la terrasse, dans le jardin, pour projeter des clips ou un match de foot tant que ce n’est pas l’attraction principale de la soirée. Mais ce ne sera jamais une image de grande qualité. Ce produit ne s’adresse pas aux cinéphiles, cela ne peut donc pas être un produit de substitution à un téléviseur pour les petits budgets. Et encore moins pour le gaming ou pour relier son ordinateur. 

Prix et concurrence

Positionné à 299 euros, le GoPix 1 de Philips fait partie des micro-projecteurs les moins chers parmi les marques connues. En concurrent plus ou moins équivalent, nous pensons au ViewSonic M1 Mini disposant de fonctionnalités très proches. Son autonomie est légèrement plus élevée, à 2,4 heures, et la partie son est signée JBL. La définition est identique, mais le ratio de contraste est à l’avantage du GoPix 1. Le View Sonic reprend la tête sur le prix : il est affiché à 169 euros seulement.

Test Philips GoPix 1 box
© Alban Amouroux pour Clubic

Une fois n’est pas coutume, le concurrent principal du GoPix 1 est un autre modèle Philips, le PicoPix Micro 2. Celui-ci est carrément plus gros, tout en restant aisément transportable. Il ajoute un port USB, une sortie casque, l’audio en stéréo, des touches de contrôle et 30 minutes d’autonomie. Sa définition est légèrement supérieure à 960 x 540 pixels. La housse de transport est fournie et son tarif est le même que celui du GoPix 1. Ce dernier conserve son format minuscule comme avantage majeur.

6

Cet appareil ne pourra jamais contenter tout le monde. Il se destine à ceux qui ne sont pas regardants sur la qualité d’image à cause de sa définition trop faible et sa grille de pixels bien visible. Si cela ne vous pose de pas de problème, alors vous profiterez d’une grande image en quelques secondes avec un appareil à peine plus grand qu’un smartphone. Idéal pour les soirées d’été, c’est un produit de loisir grand public avant tout.

Les plus

  • Un vidéoprojecteur qui tient dans la poche
  • Double entrée vidéo
  • Batterie de 2 heures
  • Réglages complets
  • Trépied fourni

Les moins

  • Pixels trop visibles
  • Manque de contraste
  • Colorimétrie peu fidèle
  • Pas de Bluetooth pour un meilleur son

Films 6

Sports 7

Gaming 4

Connectivité 8

Ergonomie 9

Finitions 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Peggy10Huitres
Luminosité : 120 Lumens<br /> Merci !
Blap
Dans le noir c’est largement suffisant. J’en ai un a 80 lumens et c’est très confortable meme a plusieurs metres de distance. En journée par contre il faut oublier mais ce n’est pas le but de ce genre de produits.<br /> Apres le truc c’est que c’est pas une unité standardisée.
Buttman
A 150 160 ça deviendrait accessible.<br /> Trop cher pour moi pour l’instant. Mais j’ai hâte d’avoir un jour un petit projo comme ca dehors ou dans la chambre ça doit être top
cmoileena
Résolution trop faible. A l’heure de la 4K du full hd serait déjà le minimum
louchi
J’ai pas lu vraiment l’article, mais ce genre de truc est destiné à qui ? qui utilise ça ?
zmed
Dans les caractéristiques :<br /> Résolution Native —&gt; 1 920 x 1 080 pixels<br /> Résolution d’affichage → 854 x 480 pixels<br /> Il n’y a pas un gros problème là ?<br /> Je suppose que la vraie résolution native n’est que de 854 x 480 pixels.<br /> Ajouté à cela la luminosité de 120 lumens (une bougie) et je vous emballe le tout pour 300€.<br /> En 2022, ce n’est ni plus, ni moins qu’une grosse arnaque…
Multiroom
Les termes dans le tableau ne sont pas adaptés aux spécificités de ce projecteur : sa résolution native est bien de 854x480 mais il accepte des signaux jusqu’en 1920x1080 en entrée.<br /> Ce produit n’affiche pas les meilleures caractéristiques du monde, mais son format qui tient dans la poche et son fonctionnement sur batterie peuvent s’adresser à certains utilisateurs (non cinéphiles ou passionnés par l’image) comme je l’explique en conclusion.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Xiaomi TV A2 : une gamme de téléviseurs sous Android TV au très bon rapport qualité-prix
Samsung Galaxy Buds Pro 2 : on en apprend un peu plus grâce à leur passage devant la FCC
Huawei FreeBuds Pro 2 : les prochains écouteurs de Huawei réglés par Devialet ?
Vers des téléviseurs OLED moins chers ? Un nouveau concurrent dans la production de dalles TV OLED
Philips dévoile Screeneo U4, un projecteur ultra-courte focale et ultra-compact
Sennheiser MOMENTUM 4 : un design très inspiré par le Sony WH-1000XM5
L'app Xbox arrive sur les TV Samsung, découvrez la liste des modèles compatibles
Samsung Galaxy Buds Pro 2 : ils entrent en production et on découvre les coloris définitifs
Loewe revient sur le marché français et frappe fort avec pas moins de 11 nouveaux produits
- 40% : c'est la remise incroyable sur ce vidéoprojecteur chez Amazon !
Haut de page