Les parts de visionnage de Netflix et de YouTube aux Etats-Unis devraient chuter dès 2020

04 décembre 2019 à 12h20
0
netflix
© Shutterstock.com

Netflix et YouTube font partie des deux géants du streaming et de la VOD, malgré des résultats en baisse chez Netflix au second trimestre. La concurrence désormais rude sur ce segment devrait entraîner une baisse de leurs parts de visionnage dès 2020.

Les deux plateformes devraient néanmoins rester les leaders dans leur secteur l'année prochaine.

Disney, HBO, Apple...

Sur le marché du streaming vidéo et de la VOD, Netflix occupe la première place, devant YouTube, depuis 2018. Cependant, d'après une étude de la société eMarketer, une fragmentation de l'activité, entraînée par l'arrivée de nombreux challengers, pourrait impacter la position de ces plateformes.

De fait, Disney+ est annoncé pour mars 2020, et son partenariat avec Verizon lui assure déjà une clientèle solide. Le service de VOD de HBO doit également être lancé en 2020, tandis que l'Apple TV+ est aussi en route.

Autant de concurrents qui, d'après les auteurs de l'étude, devraient entamer les parts de visionnage de Netflix et de YouTube.


Faire une place à la concurrence

À noter que globalement, les adultes américains regardent davantage de vidéos, une tendance qui devrait s'accentuer : en moyenne, le temps quotidien de visionnage devrait passer de 90 minutes en 2018 à 115 minutes en 2021. Néanmoins, cette progression devrait d'abord profiter à la concurrence des deux géants. Alors que Netflix devrait bénéficier, en 2020, d'une augmentation de temps de visionnage moyen, passant à 29 minutes, et même atteindre un pic à 30 minutes en 2021, sa part dans le temps de visionnage total du public devrait, elle, baisser à 26,4 % en 2020, et 25,7 % en 2021, contre 27 % cette année. Le constat est identique pour YouTube, dont la part devrait passer de 23,4 % cette année à 22,4% en 2020 et 21,7% en 2021. La plateforme observera cependant une légère progression de son temps de visionnage moyen, passant de 23 à 24 minutes en 2020.

L'étude d'eMarketer ne comprend que des prédictions concernant Netflix et YouTube : aucune projection n'a été réalisée concernant la part de chaque concurrent.

Au total, en 2019, la vidéo représente 25,4 % du temps passé par le public américain sur des appareils numériques, exception faite des réseaux sociaux. C'est la première fois que cette activité occupe plus d'un quart du temps quotidien consacré au numérique.

Source : Variety
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top