Pour la P.-D.G de YouTube, il est "plus important que jamais" d'accepter les contenus sensibles

Benoît Théry Contributeur
29 août 2019 à 12h13
0
Susan Wojcicki

Le communiqué posté par Susan Wojcicki sur le blog de YouTube appelle à « l'ouverture ». La P.-D.G. affirme croire que la préservation d'une plateforme libre est plus importante que jamais. En d'autres termes, que chacun devrait pouvoir uploader ce qu'il entend sur YouTube.

YouTube, la plateforme aux deux milliards d'utilisateurs, entendrait-elle accepter des contenus controversés, comme de la violence ou du harcèlement ? Après des mois de critiques, c'est en tout cas ce que la P.-D.G. laisse entendre.

Faire entendre « des voix authentiques »

Le communiqué a un mot récurrent : l'ouverture. « YouTube est bâti sur le principe de l'ouverture. À partir de la liberté de cette plateforme, des millions de créateurs dans le monde sont connectés à un public nombreux, et beaucoup d'entre eux ont fait prospérer des entreprises par ce procédé. Mais l'ouverture vient également avec des défis, raison pour laquelle nous mettons à jour régulièrement nos conditions d'utilisation ».

Le texte souligne ensuite les modifications récentes du règlement relatif aux discours de haine, et à celles relatives au harcèlement. Il justifie ensuite une ouverture plus large. « Malgré ces préoccupations, je crois que conserver une plateforme ouverte est plus important que jamais ». Susan Wojcicki cite divers exemples où la publication d'un contenu jugé offensant lui semble justifié. « Par exemple, en Nouvelle-Zélande, Ryleigh Hawkins a lancé la chaîne Tourettes Teen pour éveiller les consciences sur ce que vivent les personnes atteintes du syndrome de la Tourette. (...) Les adolescents diffusent des vidéos de leur harcèlement au collège pour rappeler que c'est un moment douloureux et montrer comment les gens rebondissent ».


Elle poursuit sa démonstration : « Rien de tout cela ne serait possible sans ouverture. Sans un système ouvert, certaines voix authentiques ont du mal à se faire entendre. (...) Sans ouverture, cet adolescent harcelé n'aurait pas trouvé de communauté de personnes qui lui ressemblent, et lui permettent de savoir que cela peut s'arranger ».

1 % de contenus problématiques

Pour Susan Wojcicki comme pour YouTube, cette ouverture reste largement controversée. À ce sujet, la P.-D.G. dit que « l'ouverture revient parfois à laisser en ligne du contenu qui n'est pas mainstream, qui est controversé voire offensant ». Une déclaration qui fait suite aux nombreuses critiques concernant des contenus qualifiés de « problématiques », et qui ont été diffusés sur la plateforme.


Dans son communiqué, Susan Wojcicki marque la séparation entre des éléments justifiables et d'autres qui ne le sont pas : « Les contenus problématiques représentent 1 % du contenu de YouTube, et nous travaillons chaque jour à réduire encore ce nombre. Ce nombre si faible a pourtant un impact démesuré, aussi bien pour nos utilisateurs que pour ce modèle d'ouverture qui a permis l'essor de notre communauté ».

Ce débat au sujet de l'ouverture de la plateforme ne date pas d'hier. Susan Wojcicki en a déjà discuté lors de débats publics. Il lui est déjà arrivé de faire machine arrière, mais l'idée, elle, n'a jamais été totalement abandonnée.

Source : Vox.
Modifié le 29/08/2019 à 13h21
4 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top