YouTube se met au fact checking sur les recherches de vidéo

le 11 mars 2019
 0
Youtube

Twitter, Facebook, Google... Les géants du web multiplient leurs outils pour lutter contre la désinformation ces temps-ci.

Après avoir annoncé qu'elle ne recommanderait plus les contenus complotistes, la célèbre plateforme de vidéos YouTube s'apprête maintenant à adopter un outil de fact checking destiné à la recherche de contenus.

YouTube vous alerte des contenus trompeurs


Le sujet peut sembler délicat à traiter et les outils difficiles à mettre en place, compte tenu de la grogne de certains utilisateurs. Pourtant, les campagnes de désinformation font rage sur les réseaux sociaux et les plateformes telles que YouTube, ces derniers sont souvent pointés du doigt pour leur propension à mettre bien trop souvent en avant des informations fallacieuses et autres contenus trompeurs. Facebook semble d'ailleurs avoir déjà pris des mesures à l'égard des campagnes anti-vaccination.

Afin de tenter d'enrayer le flot incessant de thèses complotistes et autres fakes news souvent mises au point dans le but d'influencer les opinions et point de vue des internautes, Google a décidé de prendre les choses en main sur sa plateforme YouTube. Le géant du web va ainsi déployer un panneau de vérification des faits (fact checking) lors de recherches de vidéos tournant autour de sujets « susceptibles de donner lieu à des informations erronées ».

Santé, médecine, histoire, politique : quand les complotistes pensent le monde


Bien qu'on ne connaisse pas encore dans le détail l'étendue des sujets concernés par ce nouvel outil, on peut déjà penser que ceux qui touchent à la science feront l'objet d'une attention particulière, puisque nombreuses sont les campagnes de désinformation sur ces thématiques, notamment concernant la santé.

La capture d'écran que vous pouvez observer ci-dessus donne un bon exemple de ce à quoi ressemblera l'outil et des sujets qu'il est susceptible de détecter.

YouTube fact checking
© Buzzfeed

Pour le moment disponible uniquement en Inde (en hindi et en anglais), cet outil va être testé pour une durée indéterminée sur l'un des plus importants marchés de YouTube (plus de 250 millions d'utilisateurs quotidiens). Google a pour le moment refusé de partager le calendrier du déploiement de ce panneau de fact checking aux autres régions du monde, mais nul doute qu'il finira par arriver en France.

Modifié le 11/03/2019 à 19h47
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
Freebox Delta : le fair-use enfin activé
Présidentielles de 2020 : la Virginie-Occidentale veut autoriser les votes via blockchain
Les véhicules électriques sont-ils vraiment plus polluants que les voitures essence ?
🎯 French Days 2019 : les meilleures offres, promos et réductions chaque jour !
Oppo : Suivez avec nous et en direct l’annonce et le lancement du nouveau flagship, Reno !
Les bots malveillants représentent plus de 20% du trafic web
Cybersécurité : plusieurs ambassades européennes auraient été victimes de pirates russes
Ouch ! La TV 8K haut de gamme de Sony coûtera pas moins de 70 000$
Les Brave Rewards débarquent officiellement sur Android
Des employés de Microsoft appellent à soutenir la révolte de travailleurs chinois sur GitHub
Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome
Malgré les tumultes, Huawei a vu son chiffre d'affaires bondir au premier trimestre 2019
scroll top