YouTube se met au fact checking sur les recherches de vidéo

Matthieu Legouge Contributeur
11 mars 2019 à 17h32
0
Youtube

Twitter, Facebook, Google... Les géants du web multiplient leurs outils pour lutter contre la désinformation ces temps-ci.

Après avoir annoncé qu'elle ne recommanderait plus les contenus complotistes, la célèbre plateforme de vidéos YouTube s'apprête maintenant à adopter un outil de fact checking destiné à la recherche de contenus.

YouTube vous alerte des contenus trompeurs

Le sujet peut sembler délicat à traiter et les outils difficiles à mettre en place, compte tenu de la grogne de certains utilisateurs. Pourtant, les campagnes de désinformation font rage sur les réseaux sociaux et les plateformes telles que YouTube, ces derniers sont souvent pointés du doigt pour leur propension à mettre bien trop souvent en avant des informations fallacieuses et autres contenus trompeurs. Facebook semble d'ailleurs avoir déjà pris des mesures à l'égard des campagnes anti-vaccination.

Afin de tenter d'enrayer le flot incessant de thèses complotistes et autres fakes news souvent mises au point dans le but d'influencer les opinions et point de vue des internautes, Google a décidé de prendre les choses en main sur sa plateforme YouTube. Le géant du web va ainsi déployer un panneau de vérification des faits (fact checking) lors de recherches de vidéos tournant autour de sujets « susceptibles de donner lieu à des informations erronées ».

Santé, médecine, histoire, politique : quand les complotistes pensent le monde

Bien qu'on ne connaisse pas encore dans le détail l'étendue des sujets concernés par ce nouvel outil, on peut déjà penser que ceux qui touchent à la science feront l'objet d'une attention particulière, puisque nombreuses sont les campagnes de désinformation sur ces thématiques, notamment concernant la santé.

La capture d'écran que vous pouvez observer ci-dessus donne un bon exemple de ce à quoi ressemblera l'outil et des sujets qu'il est susceptible de détecter.

YouTube fact checking
© Buzzfeed

Pour le moment disponible uniquement en Inde (en hindi et en anglais), cet outil va être testé pour une durée indéterminée sur l'un des plus importants marchés de YouTube (plus de 250 millions d'utilisateurs quotidiens). Google a pour le moment refusé de partager le calendrier du déploiement de ce panneau de fact checking aux autres régions du monde, mais nul doute qu'il finira par arriver en France.

Modifié le 11/03/2019 à 19h47
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top