Google explique sa stratégie de combat des fakes news dans la recherche, l'actu et YouTube

le 21 février 2019
 0
Google Search

Google entend bien mettre les bouchées doubles pour lutter contre les fake news ! C'est en tout cas ce qui ressort de la conférence sur la sécurité qui s'est tenue ce weekend à Munich.

Le géant du web y a notamment présenté un livre blanc détaillant ses outils de lutte contre la désinformation, ainsi que ses multiples efforts concernant Google Search, News, mais aussi YouTube.

Une lutte difficile, mais nécessaire


Les internautes sont chaque jour confrontés à une quantité affolante de fake news sur la toile, en grande partie relayées sur les réseaux sociaux. On a déjà pu constater à quel point la désinformation est dommageable, les campagnes antivax jouent par exemple un rôle important dans le retour de maladies que l'on pensait jusque-là éradiquées, ou presque.

Comme le décrit Google, ces « efforts délibérés pour tromper et induire en erreur » concernent une multitude de sujets et ceux qui s'y livrent poursuivent divers objectifs : influencer le processus politique, générer des bénéfices, ou encore simplement « jouer au troll ».

Pour lutter contre ces fléaux, Google entend axer son approche autour de trois stratégies déterminantes adaptées à chacun de ses produits : Search, News et YouTube.

Trois axes majeurs pour Google


Premier fondement de l'approche de Google pour lutter contre la désinformation, le moteur de recherche organise les résultats à l'aide d'algorithmes de classification qui « ne favorisent pas les points de vue idéologiques des personnes qui les construisent et auditent ». Le contenu est donc organisé en fonction de sa qualité et de son respect des différentes recommandations émises par la société.

Dans un second temps, Google met en avant sa lutte contre les spams depuis plus de 20 ans. Une expérience qui lui permet notamment d'affirmer être en mesure de lutter contre les utilisateurs qui tentent de tromper son système de classement pour obtenir plus de visibilité, notamment sur Google News et sur sa plateforme d'hébergement de vidéos.

Enfin, le troisième point majeur de sa stratégie de lutte contre les fake news consiste à fournir davantage d'informations et d'outils aux utilisateurs de ses services afin que chacun puisse y avoir recours pour se constituer son propre point de vue. Cela concerne notamment YouTube et Google Search avec la mise en place de panneaux de connaissance et d'informations, mais aussi l'utilisation de fact checkers sur Google News. La firme entend aussi confirmer son soutien à un journalisme de qualité par le biais de la Google News Initiative, censée faciliter le travail des médias en ligne.

La menace future est quant à elle déjà bien identifiée, puisqu'il s'agit des deep fake et des synthetic media générés par l'intelligence artificielle. À ce sujet, on peut lire dans le livre blanc :


« Le domaine des supports synthétiques évolue rapidement et il est difficile de prévoir ce qui pourrait arriver dans un avenir proche. Pour aider à la préparation de ce problème, Google et YouTube investissent dans la recherche pour comprendre comment l'IA pourrait aider à détecter un contenu synthétique tel qu'il se présente, en travaillant avec des experts du monde entier dans ce domaine ».



Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
Nintendo s'apprêterait à lancer une version plus petite et moins chère de la Switch
Iliad (Free) prépare une annonce sur sa stratégie fixe et mobile le 7 mai
L'épisode 1 de la dernière saison de Game of Thrones piraté 54 millions de fois en 24h
Les Britanniques devront bientôt prouver leur âge pour accéder aux sites pornos
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
Ubisoft propose Assassin's Creed Unity en téléchargement gratuit sur PC pendant une semaine
HBO annonce l'arrivée de la saison 3 de Westworld en 2020
L'Union européenne observe de très près les pratiques fiscales de Google en Irlande
scroll top